h1

Appel à projets pour conversion rétrospective dans le Sudoc

21 octobre 2014

Depuis 2012, l’ABES coordonne la politique nationale de conversion rétrospective dans le catalogue du Sudoc et contribue au financement des opérations qui enrichissent le catalogue.

L’ABES lance ce jour auprès des établissements d’enseignement supérieur et de recherche  déployés dans le Sudoc un appel à projets afin d’y favoriser le signalement rétrospectif de leurs collections. Les dossiers peuvent être déposés jusqu’au 15 décembre 2014. Les établissements dont les projets auront été retenus en seront informés en avril 2015.

La documentation relative à l’appel à projets est disponible sur le site de l’ABES.

Pour toute question complémentaire, merci de contacter le guichet d’assistance ABESstp.

h1

Journée Correspondants Autorités : les présentations sont en ligne

15 octobre 2014

Les présentations de  la  Journée des correspondants Autorités qui s’est tenue le 2 octobre dernier  sont en ligne sur la page dédiée sur le site web de l’ABES.

Cet événement inédit à l’échelle du réseau a rassemblé près de 150 personnes. La qualité des interventions et des orateurs a parachevé la réussite de la journée. L’ABES remercie chaleureusement les intervenants ainsi que tous les participants à cette journée.

h1

Réflexions autour d’un outil national EAD

15 octobre 2014

eadlogo.rgb_Le coup d’envoi d’une réflexion en vue d’un outil national d’encodage en XML/EAD a été donné cet été par une déclaration d’intention commune aux ministères de la Culture et de l’Éducation nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, à la BnF, à l’Equipex Biblissima et à l’ABES. Cette démarche s’est traduite le 29 septembre par la première réunion d’un groupe de travail chargé d’étudier la faisabilité du projet (état de l’art, définition de besoins fonctionnels, élaboration de scénarii techniques et organisationnels).
Le groupe, dont les conclusions sont attendues pour le premier trimestre 2015, se réunira à un rythme mensuel.
Sa composition est la suivante : Matthieu Bonicel (BnF / Biblissima), Christophie Bonnefond (ABES), Vincent Boulet (BnF / IBN), Pierre-Yves Buard (MRSH Caen / Biblissima), Véronique Falconnet (BnF / CCFr), Jean-Marie Feurtet (ABES), Frédérique Joannis-Seta (BDIC), Julie Ladant (MENESR), Patrick Latour (Bibliothèque Mazarine), Patrick Le Boeuf (BnF), Florent Palluault (BM Poitiers), Camille Poiret (BnF / CCFr), Pierre-Jean Riamond (MCC), Jérôme Sirdey (BM Lyon), Anna Svenbro (MCC).

Lire la déclaration d’intention

h1

Journée d’étude : « La formation à distance des bibliothécaires »

14 octobre 2014

Le 5 décembre 2014 de 9H45 à 16H45, le CFCB Bretagne – Pays de la Loire organise à l’Université de Rennes une journée nationale proposée par l’ADCRFCB, réseau des Centres régionaux de formation aux carrières des bibliothèques. Cette journée d’étude, consacrée à la « formation à distance des bibliothécaires », est destinée à tout public intéressé par les questions de formation. La diversité de l’offre et des modalités de la formation à distance interroge les professionnels assurant des missions de formations pour les personnels de bibliothèques. Les innovations technologiques et pédagogiques invitent à élaborer des formations qui renouvellent les processus d’apprentissage et de travail. Ces évolutions questionnent le métier de formateur et la place des organismes de formation pour accompagner les parcours professionnels et les projets des établissements qu’ils desservent.

Lors de cette journée d’étude, l’équipe Formation de l’ABES est invitée à présenter l’offre de formation à distance initiée depuis quelques années. Elle participera également à la table ronde organisée dans l’après-midi.

Toutes les informations, le programme et le formulaire d’inscription seront disponibles à partir du 20 octobre sur le site web du CFCB Bretagne – Pays de la Loire : http://www.univ-rennes2.fr/cfcb/journee-etude-professionnelle-cfcb-adcrfcb-formation-distance-bibliothecaire

  • lieu : Université Rennes 2 – Campus Villejean, Amphi L3-Victor Basch
  • coût : l’inscription est gratuite dans la limite des places disponibles (200) 
h1

Les chantiers « qualités » sur les données du Sudoc

13 octobre 2014
Image "Garantie"

« Label qualité » par Jeff Sass CC-BY-NC-ND-2.0 via flickr

Depuis toujours, le pôle Métadonnées de l’ABES contrôle la qualité des notices produites au sein de ses réseaux.

Lorsque l’opération  est de l’ordre d’un simple « chercher / remplacer », l’ABES la prend en charge, sans forcement communiquer sur ce travail. Lorsqu’une expertise est requise, elle se tourne vers ceux qui la possèdent : les professionnels du réseau. Ainsi, depuis longtemps, parce que cette recherche de la qualité fait écho chez nombres d’entre eux, ils prennent en charge le dédoublonnage des notices bibliographiques dans le Sudoc. Et depuis peu, ils ont également l’occasion de contribuer aux chantiers d’enrichissement des notices fournies par les éditeurs (entre autres pour les notices décrivant des ressources acquises en licences nationales). L’ABES leur en donne les moyens, via une zone de note 309 indiquant la modification à effectuer, et un tableau de suivi de la progression du chantier (uniquement pour ceux ayant un périmètre bien délimité – voir à ce propos le cours en ligne « La zone 309« ) .

Il faut avouer que, pendant trop longtemps, l’ABES ne disposait pas de véritables outils d’administration des données performants. La situation évolue, avec l’apparition de webservices créés pour ses besoins internes, et d’une dépendance moindre aux outils de notre fournisseur.  De nouvelles perspectives s’ouvrent sur des chantiers « qualité » plus facilement réalisables.

L’ABES propose donc de communiquer  davantage désormais sur ces chantiers, et propose à ses utilisateurs d’en prendre connaissance sur le blog Punktokomo, sans doute trop vu aujourd’hui comme un blog « d’outils » mais dont la vocation est aussi d’être un blog sur les données.  Les billets y sont ouverts à commentaires, ils seront les bienvenus !

h1

SGBm : lancement de la phase pilote

17 septembre 2014

Le 22 septembre, l’équipe projet SGBm – composée de l’équipe ABES et des chefs de projets des sites pilotes – se réunit à l’ABES pour une journée de  travail qui inaugurera de facto une nouvelle étape du travail collectif, celle de la phase pilote.

Au cours de cette nouvelle phase, il s’agira principalement de préparer le dialogue compétitif et la conduite du projet dans toutes ses dimensions. On peut d’emblée affirmer que les processus opérationnels seront au premier plan des travaux du groupe projet afin d’accompagner au mieux les instances de pilotage du projet  (comité de pilotage SGBm, CA et CS de l’ABES, COPIL du MESR) et les partenaires (associations professionnelles des DGS, des DSI, des bibliothèques, Amue, Cocktail).

Comme en témoigne l’atteinte d’une masse critique significative pour la constitution du groupement de commande -plus de 40 établissements / regroupements d’établissements seront à terme impliqués, l’engouement suscité auprès des sites est encourageant et prouve que le SGBm va participer, au niveau national, d’un écosystème (avec Bacon, le Hub et Sudoc2 entre autres) pertinent pour accompagner l’IST dans sa mutation en cours.

h1

Facturation centralisée du PEB : une enquête est lancée !

16 septembre 2014

pebDepuis l’Arrêt n° 1431 du 11 décembre 2013, il est désormais acté que la fourniture -à titre payant – de reprographies de documents sous droits  est « illégale sans consentement express de l’auteur ou de l’ayant droit ». Bien heureusement, le prêt d’originaux n’est pas concerné par cette mesure. La question de la facturation du Prêt-entre Bibliothèques (PEB) – entendu au sens strict de prêt d’originaux – demeure donc : jusqu’à présent, les bibliothèques du réseau Sudoc se facturent entre elles les transactions, une pratique qui génère un nombre élevé de factures, souvent pour un faible montant.

Suite à l’étude pour une solution de facturation centralisée réalisée par l’ABES en concertation avec l’ADBU, le conseil d’administration de l’ABES du 12 mai 2014 a validé le modèle d’un dispositif reposant sur le principe  :

  • un tarif unitaire unique de 7€ appliqué à chaque transaction de prêt
  • une facture adressée une fois par an à l’ABES par chaque établissement ayant fourni au moins un prêt
  • une facture adressée une fois par an par l’ABES à chaque établissement ayant bénéficié d’au moins un prêt

Au final, l’ABES enregistre donc le même montant en dépenses et en recettes et chaque établissement n’établit plus qu’une seule facture par an pour l’ensemble des transactions réalisées au sein du réseau Supeb. Le coût de fonctionnement de ce dispositif, qui apporterait aux établissements une  simplification considérable de l’organisation et du suivi des opérations, seraient couverts par des frais de gestion (2%). Lire la proposition.

Cependant, au cours des travaux préparatoires, il est apparu qu’un certain nombre d’établissements pratiquent la gratuité, le plus souvent sur la base de la réciprocité, laquelle couvre des périmètres variables (critères géographiques, groupe d’établissements participant d’une même organisation de type plan de conservation partagée, COMUE ou autres).
Or le système  de facturation centralisée n’est viable que si une majorité d’établissements adhère au dispositif. C’est pourquoi, préalablement à sa mise en œuvre, une consultation des établissements sur ces questions est apparue nécessaire. Dans cette optique, les établissements du réseau Sudoc sont invités à répondre  à une enquête en ligne (avant le 10 octobre 2014)  : https://fr.surveymonkey.com/s/Facturation_PEB

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 74 autres abonnés