h1

Une nouvelle infrastructure technique pour le Sudoc

15 septembre 2011

Les serveurs du Sudoc vont très prochainement être remplacés. C’est une importante opération qui concerne aussi bien les bases professionnelles du Sudoc, accessibles depuis WinIBW que l’interface publique de consultation (www.sudoc.abes.fr).

Outre une meilleure fiabilité de fonctionnement, ce changement induira des temps de réponses plus rapides, tout particulièrement  pour l’interface accessible par le web. Ces améliorations seront effectives pour les utilisateurs professionnels et pour le grand public dès le mois de novembre 2011.

 De multiples raisons à ce changement

– L’âge des serveurs, achetés en juillet 2002, ils ont aujourd’hui 9 ans et sont devenus obsolètes

– Des performances insuffisantes, surtout pour le Sudoc public

– Des pannes récurrentes sur les serveurs

– Des difficultés pour mettre en place un plan de reprise d’activité (PRA)

 Les choix techniques

L’architecture technique est basée sur deux serveurs UNIX performants et évolutifs, reliés à un serveur de fichiers de type SAN. Un  système de virtualisation des serveurs a été mis en œuvre. Celui-ci permet d’assurer la continuité de service et la mise en place d’un plan de reprise d’activité en cas de panne.

 Les phases de l’opération

L’étude a débuté fin 2009 par la définition de la nouvelle architecture technique et l’estimation des budgets nécessaires.

– 1er semestre 2010 : rédaction des documents pour la passation du marché public

– 8 septembre 2010 : publication du marché

– 20 janvier 2011 : notification du marché

– De janvier à mars 2011, réorganisation totale de la salle serveur afin d’accueillir les nouvelles machines. Cette opération a été réalisée en collaboration avec les équipes du CINES

– Mai 2011 : les serveurs sont livrés à l’ABES

– De juin à août 2011 : installation, configuration  et test des serveurs par l’ABES

 Les prochaines étapes

– En septembre : installation des systèmes de gestion des bases de données par OCLC (en cours)

– En octobre : migration par l’ABES des applications du Sudoc des anciens vers les nouveaux serveurs et test des applications sur les nouveaux serveurs

– Novembre : mise en production des applications du Sudoc sur les nouveaux serveurs et arrêt des anciens serveurs.

 Coût de l’opération

Le coût total est de 160 000 €, dont 145 000€ pour les serveurs et 15 000 € pour l’installation et la migration des applications du Sudoc sur les nouveaux serveurs.

Trois informaticiens de l’ABES sont chargés de cette opération, appuyés par l’ensemble du pôle exploitation et maintenance du DSI.

Au total, 200 j/h seront nécessaires pour la réussite de l’opération.

%d blogueurs aiment cette page :