Acquisition des licences nationales CollEx-Persée : une nouvelle coopération pour l’Abes

Retour sur dix ans d’acquisitions de ressources sous licence nationale

Les acquisitions de ressources documentaires électroniques sous licence nationale ont bientôt 10 ans : fin 2010, le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche mandatait l’Abes pour négocier et acquérir sur financement centralisé des ressources documentaires numériques sous forme de licences nationales. Les premiers corpus achetés, les archives des revues de l’éditeur Springer devenaient accessibles en juillet 2011 aux institutions de l’ESR et à la Bnf.
De 2012 et 2018, les acquisitions connaissent ensuite un rythme soutenu dans le cadre du projet Investissements d’avenir ISTEX, associant l’Abes, le consortium Couperin.org, le CNRS et l’Université de Lorraine pour le compte de la CPU. Dans le cadre de ce projet,  l’Abes participe activement aux négociations, rédige les contrats signés avec les éditeurs, porte les marchés et finalise les acquisitions.

Par ailleurs, s’appuyant sur le projet Hub de métadonnées, l’Agence met en œuvre les processus adaptés pour faciliter le signalement des corpus au sein des outils nationaux (catalogue Sudoc et base de connaissance nationale BACON) afin d’optimiser l’utilisation des ressources acquises et la réutilisation des métadonnées par les outils documentaires de l’ESR.

Notons que l’Abes continue à gérer les accès aux ressources acquises via le site Licencesnationales.fr, à mettre à jour leur signalement en fonction de l’évolution des plates-formes des éditeurs et à travailler de concert avec l’Inist-CNRS pour l’intégration progressive des corpus au sein de la plate-forme ISTEX.

Acquisitions de ressources ciblées dans le cadre de Collex-Persée

En 2019, forte de cette expérience, l’Abes se voit confier par le GIS CollEx-Persée dont elle est membre, la mission de porter les acquisitions de licences nationales dans le cadre de ce nouveau projet.

S’inscrivant dans le sillage des achats précédents sous licences nationales, le projet CollEx-Persée marque une prédilection pour les ressources de niche ou bien desservant des communautés ciblées d’utilisateurs. Pour autant, la notion d’accès au niveau national reste au cœur du projet :  tous les établissements français ayant mission d’enseignement supérieur et/ou de recherche bénéficient de ces ressources, dans un premier temps via les plates-formes des éditeurs et, par la suite, via la plate-forme ISTEX, où l’intégration des données est possible.

Le choix des ressources est opéré par le réseau des bibliothèques délégataires ou associées au GIS CollEx, au plus près des utilisateurs potentiels des ressources ; les différentes phases d’achat associent des représentants des bibliothèques CollEx, du consortium Couperin.org, ainsi que de l’Abes et de l’Inist-CNRS.

Parmi les objectifs des acquisitions CollEx-Persée, notons l’ambition de renforcer les domaines relativement peu représentés dans le cadre du projet ISTEX, à savoir les lettres, sciences humaines et sociales (LSHS), et le domaine biomédical, sans oublier pour autant les collections des autres domaines, amenées à être enrichies.

Première vague d’achats dans le cadre de Collex-Persée

Lancée en 2019, la première vague des achats CollEx-Persée s’est concentrée sur des corpus présentant une unité thématique forte, pouvant se répartir en deux grandes catégories documentaires :

  • collections d’ouvrages de recherche publiés par des grands éditeurs internationaux, incluant des publications très récentes (y compris de 2020)
  • sources primaires en LSHS : éditions critiques ou catalogues de sources antiques ou modernes, fonds d’archives numérisées, éditions patrimoniales, manuscrits accompagnant des œuvres…

A ce jour, quatre corpus ont été acquis et sont actuellement disponibles pour toutes les institutions de l’ESR, ainsi que pour la Bnf :

  • 110 e-books en Sciences Politiques publiés par l’éditeur Cambridge University Press, essentiellement entre 2015 et 2020 : le choix des titres s’est fait après 6 mois et demi de test. Preuve de l’utilité de cet achat,  le corpus proposé a déjà recueilli 188 000 consultations
  • 291 e-books en Sciences de l’Antiquité, publiés par l’éditeur De Gruyter dans des collections de renom : éditions critiques de sources grecques ou latines, ouvrages de recherche ou actes de colloques, publiés entre 1990 et 2020
  • 133 e-books en Médecine publiés entre 2015 et 2019 par Karger, éditeur académique de livres et revues dans le domaine biomédical
  • 240 e-books en religion antique (Religions in the Graeco-Roman World Online), publiés par l’éditeur Brill entre 1961 et 2020 : études en histoire religieuse, commentaires de sources textuelles antique,s catalogues de sources archéologiques.

En parallèle de ces négociations, l’Abes a lancé, pour le compte du GIS CollEx-Persée, plusieurs consultations sous forme de marché à procédure adaptée pour l’achat de corpus de documents du domaine public numérisés (archives du Parlement britannique du XIXe siècle ; éditions patrimoniales du XVe au XVIIe siècle issues des fonds de la Bibliothèque nationale de Florence) ou de collections présentant une cohérence thématique (ouvrages de théologiens du XXe siècle, éventuellement accompagnés des manuscrits associés ; ouvrages spécialisés en études ibériques publiés depuis 1982). L’Abes communiquera au fur et à mesure les résultats de ces consultations.

Un accompagnement optimisé pour valoriser les ressources

Notons que, dans le cadre des travaux du Hub de métadonnées, ces corpus sont d’ores et déjà signalés dans le Sudoc et dans la base de connaissance nationale BACON : les bibliothèques  qui le souhaitent peuvent ainsi récupérer les métadonnées des ressources disponibles pour leurs outils locaux.

 Rappelons enfin que l’Abes met à la disposition des institutions concernées (actuellement plus de 400 !) toutes les informations utiles au sujet des nouvelles licences nationales ou des éventuels changements de modalités d’accès aux licences précédemment acquises. Pour se tenir informés, il convient de consulter régulièrement – voire de s’abonner  au site dédié : Licencesnationales.fr

Continuer la lecture Acquisition des licences nationales CollEx-Persée : une nouvelle coopération pour l’Abes

Rouen Normandie : dernière étape normande pour le SGBm

Après l’université du Havre en juin 2018 et l’université de Caen en juin 2019, l’université de Rouen Normandie s’est lancée à son tour dans l’aventure du SGBm avec Ex Libris, retenu dans le cadre du marché. Mettant ses pas dans ceux des collègues l’ayant précédé, le SCD de l’université Rouen Normandie a lancé ce projet en s’appuyant sur leur retour d’expérience.

 Lancé en juin 2019, le projet trouvait sa vitesse de croisière après la livraison de son environnement de production quand la phase de confinement a été déclarée, ce qui n’a pas empêché les équipes de mener les tests nécessaires et d’avancer pour mener l’entreprise jusqu’au lancement officiel le 18 mai 2020.

Le projet a bénéficié des chantiers de correction des notices et de catalogage du fonds patrimonial menés depuis plusieurs années, ce qui a amélioré la qualité des données du catalogue à importer. 

Le catalogue hérite de l’outil de découverte déjà en place au SCD le nom du dieu normand Odin (pour : Outil de Découverte des ressources Imprimées et Numériques). Il affiche les valorisations des collections proposées par les BU ainsi que les actions culturelles et autres nouvelles à communiquer, ce qui rend sa page d’accueil très dynamique.

  • Chefs de projets : Séverine Allais et Laurent Rameil
  • 29 805 étudiants, 2 568 personnels, 71 ETP pour le SCD
  • Découvrir les collections du SCD de l’université Rouen Normandie : https://odin.univ-rouen.fr
Continuer la lecture Rouen Normandie : dernière étape normande pour le SGBm

Un tout nouveau site web pour les 25 ans de l’Abes

L’Abes a le plaisir d’annoncer l’ouverture de son nouveau site web. Pilotée par la responsable de communication de l’Abes, la refonte du site a été réalisée en interne par une équipe transversale composée d’un expert WordPress, d’un web designer et de représentants métier.

Nouvelle vision, nouvelles méthodes

En 2018, l’Abes s’est engagée dans la refonte globale de son site web afin que cette cinquième version réponde aux objectifs suivants :

  • présenter et clarifier les activités de l’Agence, considérablement diversifiées à l’image des activités des bibliothèques de l’ESR.
  • rendre compte du rôle croissant de l’Agence en tant qu’acteur du circuit d’acquisition des ressources électroniques au bénéfice de la communauté de l’ESR.
  • refléter l’évolution des activités de signalement bibliographique – en termes de pratiques, de flux, de techniques et d’acteurs impliqués – ainsi que l’essor national en faveur de la Science ouverte.
  • donner une meilleure visibilité aux différents projets collaboratifs et dispositifs nationaux auxquels l’Abes participe.

En cohérence avec le projet d’établissement 2018-2022, il s’agissait de prendre en compte les orientations stratégiques de l’Abes et notamment celles relatives à son engagement en faveur de la Science ouverte et du programme national Transition bibliographique.

Par ailleurs, conformément aux principes UX Design, il était indispensable de construire le site et son arborescence en relation étroite avec les principaux utilisateurs des services de l’Abes pour qu’il corresponde au mieux à leurs attentes. Plusieurs maquettes ont ainsi été réalisées, puis soumises à leurs avis, notamment lors de séances de test réalisées lors des Journées Abes 2019 et du congrès ADBU 2019. Que les testeurs soient ici remerciés !

Une navigation plus ergonomique

Réalisé sous un environnement WordPress, le nouveau site de l’Abes répond aux critères de responsivité et dispose d’un outil d’accessibilité visuelle.

Considérablement enrichie, la page d’accueil offre un accès rapide à l’ensemble des environnements professionnels (interfaces de recherche, documentation professionnelle) et communicationnels de l’Abes (blogs, réseaux sociaux, newsletter, revue Arabesques…).

Organisé par réseaux de production de données, le menu de haut de page, dédié aux utilisateurs professionnels, conserve une navigation classique, au travers de pages décrivant les services et spécificités de chacun des réseaux. Pour faciliter l’accès aux documents utiles de façon contextuelle, chacune des pages met à disposition un bloc de « Ressources associées ».

Pour sa part,  le menu transversal, accessible depuis la page d’accueil et depuis chaque page du site, offre des raccourcis vers les contenus présentant un intérêt commun pour les internautes :

  • présentation globale de l’offre de service mise à disposition par l’Abes : toutes les applications, tous les webservices, toutes les formations
  • valorisation des activités de mutualisation : portage financier de la documentation scientifique, coordination nationale pour la réinformatisation des bibliothèques de l’ESR
  • valorisation des missions de normalisation, notamment dans le cadre du programme Transition Bibliographique co-piloté avec la Bnf
  • accès facilité aux publications institutionnelles et aux présentations diffusées lors des principaux évènements (Journées Abes, Journées Sudoc PS, etc.). 
  • espaces dédiés pour répondre à la diversité des interlocuteurs de l’Abes, notamment à destination des doctorants, des fournisseurs de SGB et des éditeurs scientifiques.

Une rénovation en profondeur

Afin de rendre plus aisée la lecture des contenus tout en adaptant la terminologie – en mutation – employée dans les domaines de l’IST et des bibliothèques, une réécriture globale des contenus a été nécessaire.

Enfin, la refonte du site web s’est accompagnée d’une importante rénovation de la charte graphique de l’Abes, déclinée progressivement sur les différents supports d’information (documents techniques, programmes, listes…) et de communication (blogs, lettre d’information « L’Actu des réseaux »).

Gageons que ce nouveau site constitue pour les professionnels des réseaux documentaires de l’ESR une véritable carte de visite, apte à mettre en lumière leurs activités menées au quotidien au bénéfice d’un accès ouvert à toute la richesse de la documentation scientifique disponible dans les établissements de l’ESR français.

Bonne navigation à tous !

Continuer la lecture Un tout nouveau site web pour les 25 ans de l’Abes

Formations 2020-2021 : ouverture des inscriptions

Le service Accompagnement des Réseaux de l’Abes a le plaisir de vous informer de l’ouverture des inscriptions aux formations 2020-2021.

 

Ardoise formation

 

 

 

 

 

Catalogueurs Sudoc et Calames

Les sessions de formation « Catalogueur d’un établissement Sudoc » et « Catalogueur d’un établissement Calames » sont assurées respectivement par l’équipe des formateurs-relais Sudoc et Calames.

Formations délocalisées : pour les établissements dans lesquels un grand nombre d’agents doit être formé dans l’année, une formation sur site est possible. Dans ce cas, le formateur se déplace, ses frais de mission et sa rémunération étant intégralement pris en charge par l’ABES. Attention cependant  : des conditions d’éligibilité ont été fixées – voir les modalités.

Pré-requis : dans tous les cas, précisons qu‘il ne s’agit pas d’une formation au catalogage mais  bien à l’utilisation des interfaces professionnelles de production dans le respect des consignes et règles de catalogage. Il est donc indispensable pour les agents en formation de connaître les fondamentaux  : EAD pour Calames ; format UNIMARC, indexation RAMEAU, normes ISBD vers RDA-FR pour le Sudoc. En cas de doute, prendre conseil auprès des correspondants et/ou se former dans le CRFCB de sa région – consulter la plateforme des formations des CRFCB.

Nouveaux correspondants

Pour leur part, les sessions de formation à destination des nouveaux correspondants sont assurées par les formateurs de l’Abes  :

Formation continue en ligne

L’organisation des sessions J.e-cours sera annoncée via le site de l’Abes et les listes de diffusion, en fonction de l’actualité et des évolutions des pratiques. Chaque session est enregistrée et mise à disposition de tlous, en libre accès, sur la plateforme d’autoformation.

Des restrictions liées aux mesures sanitaires en cours

Pour les formations en présentiel, le nombre de place est limité à 6. 
Le port du masque dans nos locaux est obligatoire, chaque stagiaire devra se munir d’un nombre de masques suffisant pour la durée de la formation. Du gel hydroalcoolique sera à sa disposition. 
À noter : l’utilisation du tramway est indispensable pour  rejoindre les locaux de l’Abes, qui sont éloignés du centre-ville.
Enfin, l’Abes se réserve le droit d’annuler toute session, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire dans le département de l’Hérault. Les stagiaires seront évidement informés le plus tôt possible.

Continuer la lecture Formations 2020-2021 : ouverture des inscriptions

Les Centres du Réseau du Sudoc-PS, un bilan quantitatif 2018-2019

Depuis 2011, les Centres du Réseau (CR) du Sudoc-PS font l’objet d’un conventionnement sur trois années et d’une subvention annuelle octroyée par l’Abes dont l’enveloppe globale sur ces 3 années correspond à environ 600 000 euros.  Grâce à ce financement sur objectifs, il s’agit de soutenir des projets développées par chaque CR en relation avec les bibliothèques « non déployées » dans le réseau Sudoc.

2020 marque la dernière année du conventionnement en cours. Même s’il est trop tôt pour présenter un bilan complet de ces trois années – la réception des rapports d’activité 2020 étant prévue pour le premier semestre 2021, il a semblé intéressant de proposer un rapide bilan à partir des données fournies par les rapports d’activité 2018 et 2019.

Précisions

Rappelons que les 32 Centres Réseau du Sudoc-PS – terme qui a remplacé, depuis septembre 2018, l’ancien intitulé « Centre régional du Sudoc-PS » – disposent d’une compétence géographique (pour les 23 centres situés en région) ou thématique (pour les 9 centres situés à Paris ou dans la région parisienne).

Continuer la lecture Les Centres du Réseau du Sudoc-PS, un bilan quantitatif 2018-2019

Projet FNE : preuve de concept Wikibase aboutie

Comme annoncé en septembre dernier, le projet Fichier national d’entités (FNE) mené conjointement par l’Abes et  la Bnf, a fait l’objet d’une preuve de concept  (POC) destinée à vérifier que l’infrastructure logicielle de Wikibase constituait une option technique viable en tant que socle pour la conception et la mise en production du FNE.

Validé par le Comité stratégique bibliographique (CSB) en décembre 2019, le rapport de cette preuve de concept a conforté cette analyse préalable, comme en témoigne la synthèse, disponible sur le site Transition Bibliographique.

Rappelons que le projet FNE est rattaché au programme Transition bibliographique mené conjointement par les deux agences bibliographiques (BF et Abes). Pour plus de lisibilité sur ce projet national, les rubriques du site Transition bibliographique consacrées au FNE ont été  révisées et se déclinent désormais sur 3 pages : 

 

Continuer la lecture Projet FNE : preuve de concept Wikibase aboutie

La diffusion des thèses électroniques en France : bilan statistique 2020

Réalisé par le service des Thèses de l’Abes dans le cadre de la mission nationale de signalement des thèses de doctorat, le bilan statistique 2020 fournit un état des lieux complet sur les modes de diffusion des thèses de doctorat soutenues en France. Ce rapport fournit un riche éventail de données concernant :

  • le mode de diffusion des thèses : en accès libre sur internet ou en accès restreint
  • les restrictions temporelles appliquées à la diffusion des thèses : thèses sous embargo, thèses confidentielles

Présentées tout d’abord de manière globale pour l’ensemble du corpus des thèses soutenues et déposées au format électronique, ces informations statistiques sont ensuite déclinées par grands domaines scientifiques – Lettres Sciences Humaines et Sociales (LSHS) et Sciences, Technologie
et Médecine (STM). En annexe, figure le détail des informations recueillies pour chacune des disciplines.

Continuer la lecture La diffusion des thèses électroniques en France : bilan statistique 2020

Journées Abes 2020 – Les Actus de l’Abes

Les Actus de l'Abes

Du fait de l’annulation des Journées Abes 2020, l’Abes a réalisé une version « en ligne » de la séquence  « Les Actus de l’Abes » afin de présenter une grande partie des activités réalisées depuis mai 2019 pour les établissements documentaires de l’ESR, et au-delà.
Voir les vidéos
Continuer la lecture Journées Abes 2020 – Les Actus de l’Abes

Mise à jour du convertisseur Zotero de theses.fr

Logos theses.fr et zoteroPour répondre aux attentes des membres du réseau de signalement des thèses et à l’évolution des besoins des utilisateurs, le service Thèses de l’Abes a préparé une nouvelle version du convertisseur Zotero disponible pour theses.fr.
 
Cette version tire pleinement partie de la richesse et de la pérennité des données au format TEF exposées à partir de theses.fr.  En plus des quelques corrections apportées, elle introduit des modifications techniques importantes et propose de nouvelles fonctionnalités : 
 

Continuer la lecture Mise à jour du convertisseur Zotero de theses.fr

L’Abes partenaire de 3 lauréats de l’appel à projets 2019-2020 Collex-Persée

Dans le cadre de la 3ème vague d’appels à projets Collex-Persée « visant à soutenir des projets collaboratifs de numérisation, d’enrichissement de métadonnées et/ou de développement de services à la recherche sur des corpus de documents et/ou de données de différentes natures », 25 projets ont été sélectionnés par le Conseil scientifique du GIS Collex Persée lors de sa séance du 18 mai 2020.

L’Abes se réjouit d’être partenaire de trois des projets retenus :

Continuer la lecture L’Abes partenaire de 3 lauréats de l’appel à projets 2019-2020 Collex-Persée
Aller au contenu principal