h1

Opération #1Lib1Ref – One Librarian, One Reference : à vos contributions !!!

16 janvier 2018
Du 15 janvier au 3 février a lieu la 3ème édition de la campagne internationale Wikipedia intitulée #1Lib1Ref – « One Librarian, One Reference », un appel à contribution invitant les bibliothécaires du monde entier à compléter les références manquant sur les articles de leur choix.
En effet, les articles de Wikipédia se basent sur le principe de vérifiabilité, principe selon lequel chaque affirmation dans un article doit être vérifiable moyennant une note de référence en bas de page. En ajoutant une source fiable à n’importe quel article, les bibliothécaires aident ainsi les lecteurs partout dans le monde. Outre un côté ludique et pédagogique, il s’agit de participer à l’ambitieux projet de qualification des sources de la version française de l’encyclopédie libre – sur laquelle, selon les estimations,  environ 72 000 articles manquent de références.
Pendant la durée de l’opération, lors de tout ajout de référence, il convient d’insérer le mot-dièse #1Lib1Ref dans le résumé de la modification, ce qui permettra de comptabiliser les participations. En 2017, l’opération #1Lib1Ref avait généré 4 171 modifications utilisant ce hashtag sur 2588 articles, par 741 utilisateurs dans 18 langues différentes. Ferons-nous mieux en 2018 ?
h1

Pour rejoindre le réseau Calames

15 janvier 2018

Les établissements candidats à un déploiement dans le réseau Calames sont appelés à déposer une candidature avant le 15 mars 2018 par courrier officiel adressé à M. David Aymonin, directeur de l’Abes.  A réception de ce courrier, un questionnaire leur sera adressé afin de mieux connaître leurs fonds et leurs spécificités.

Comme chaque année, les candidatures seront présentées au Conseil d’Administration de l’Abes au printemps 2018. Les déploiements seront effectifs en janvier 2019.

h1

L’Abes en deuil

19 décembre 2017

Voyage en Patagonie – Photographie : Frédérique Blondelle, août 2015

C’est avec une immense tristesse que l’Abes vous fait part de la disparition brutale à l’âge de 48 ans de notre collègue et amie Frédérique Blondelle survenue le vendredi 15 décembre 2017.

Embarquée sur le vaisseau Abes dès 1993, Frédérique a fait partie des pionniers de l’aventure Sudoc. Informaticienne de formation, elle s’est très vite intéressée aux données des bibliothèques, et avait développé une maîtrise qui pouvait faire dire plaisamment qu’elle « parlait l’Unimarc couramment ». Attachée à développer des services efficaces et utiles, avec un sens aigu des valeurs du service public et des missions de l’Abes auprès des réseaux, elle était impliquée dans l’ensemble des réflexions menées autour des avancées technologiques, des services innovants (exemplarisations automatiques, API Sudoc, SGBm) et des nouvelles applications (Colodus). Ses compétences techniques, alliées à sa compréhension fine des bouleversements induits par le numérique en bibliothèque et à une curiosité professionnelle indéfectible, en faisaient une équipière précieuse.

Mais bien au-delà de ce portrait professionnel trop rapidement brossé, c’est à une personne profondément humaniste que s’adresse cet hommage. Investie sur le terrain des arts vivants, du sport équestre, passionnée de mer et de voile, Frédérique était sensible aux échos de ce monde, à la fois à l’écoute des autres et de ses propres rêves. L’un d’entre eux l’a menée jusqu’en Patagonie à bord de ce voilier. Souhaitons-lui « Bon vent! » pour cet ultime voyage.  Frédérique, tes tenues colorées, ton sourire, ta sympathie vont tellement nous manquer.

Les équipes de l’Abes adressent leurs sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Une minute de silence sera observée à l’Abes ce jeudi 21 décembre à 10 heures. Que ceux qui l’ont connue, professionnellement ou personnellement, n’hésitent pas à se joindre par la pensée à ce moment de recueillement.

 

h1

Sudoc public : évolution de l’accès Z39.50

1 décembre 2017

Maintes fois réclamé – par des bibliothèques françaises de lecture publique, des éditeurs de solutions logicielles ainsi que des bibliothèques étrangères, l’interrogation  Z39.50 du catalogue Sudoc public évolue vers plus d’ouverture.

Ainsi, il est désormais possible de récupérer l’intégralité des zones des notices bibliographiques Sudoc. Jusqu’à présent limité, le contenu des notices récupérées s’enrichit notamment des zones 6XX et 7XX.

Le profil d’interrogation et les trois configurations proposées ne changent pas, de même que le filtre ISSN appliqué afin de soustraire les notices en provenance du registre ISSN (périodiques, ressources continues) pour lesquelles l’Abes ne possède pas les droits de réutilisation.

h1

Déploiement d’OATAO dans IdRef : une nouvelle visibilité sur le web

30 novembre 2017

logo_oatao idref

OATAO – Archive institutionnelle et mutualisée des établissements toulousains Toulouse INP (Institut National Polytechnique), ENVT (École Nationale Vétérinaire), ISAE-SUPAERO (Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace) et ENSFEA (École Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole) – et IdRef – application qui permet d’attribuer des identifiants fiables et pérennes aux données d’autorités – viennent de réussir leur connexion.

Autrement dit, les dépôts dans OATAO s’accompagnent désormais d’un liage des auteurs à leur autorité dans IdRef ; corrélativement, le cercle des contributeurs IdRef s’élargit pour accueillir en production une Archive Institutionnelle, une première !

  • Pour en savoir plus sur les coulisses techniques de ce rapprochement : lire sur le blog Punktokomo
  • Si vous êtes intéressé par ce service pour votre Archive institutionnelle, n’hésitez pas à contacter : idref@abes.fr
h1

Quand ScanR et IdRef s’associent pour identifier les acteurs de la recherche et de l’innovation

27 novembre 2017

ScanR,  moteur de la Recherche et de l’Innovation, outil désormais bien connu dans la sphère de l’ESR, propose à la réutilisation de nombreux jeux de données sous licence ouverte. Ces données, également accessibles via la plateforme OpenData du MESRI, sont synchronisées avec data.gouv.fr, plateforme des données publiques françaises mis à disposition par la mission Etalab.

S’inscrivant dans cette logique d’ouverture des données, l’Abes a utilisé les données IdRef et ses algorithmes d’identification afin de lier 3 jeux de données issues de ScanR :

Une coopération fructueuse entre l’équipe du Département des outils d’aide à la décision (MESRI) et l’Abes qui démontre que l’ouverture des données contribue à améliorer leur qualité – ici leur interopérabilité – grâce à une identification fiable et pérenne.

  • Pour en savoir plus sur les méthodes de liage utilisées dans cette opération : consulter le billet publié sur le blog technique Punktokomo.

 

 

h1

Réseau de signalement des thèses : simplification administrative

20 novembre 2017

Jusqu’à présent, la participation au réseau national de signalement des thèses – via les applications STAR et/ou STEP – impliquait la signature de conventions dédiées, renouvelables tous les 3 ans.

Désormais,  cette procédure n’est plus nécessaire :  d’une part, suite à l’arrêté du 25 mai 2016 (article 25), l’utilisation de l’application STAR est désormais obligatoire  et, d’autre part, l’utilisation des applications nationales STEP et STAR  n’entraîne pas d’opérations de facturation.

De ce fait, à partir de janvier 2018, les « Conventions Thèses » seront remplacées par des « Déclarations relatives au dispositif national de dépôt, signalement, diffusion et conservation des thèses de doctorat« , un document sans limitation de durée, conforme à la législation, et qui,  en outre, simplifiera les démarches administratives,  pour les établissements comme pour l’Abes.