h1

Mission « Signalement total »

7 février 2017

 

le_repertoire_bibliographique_universel

Répertoire Universel Bibliographique – Mundaneum – Mons (Belgique)

Lancée début 2017 pour une période d’un an,  la mission intitulée «Signalement total» a pour objectif de «faciliter le travail dans le Sudoc à tous les niveaux, de la production des données à leur réutilisation».

Cette mission comporte plusieurs volets interdépendants : l’identification de corpus de métadonnées de ressources manquantes -bien qu’utiles au réseau ; la définition d’une stratégie d’import de métadonnées s’appuyant sur une fiabilisation des processus et méthodes automatisées afin de garantir la qualité des données et de rendre opérant leur enrichissement ; la mise à disposition de moyens pour faciliter la réutilisation de ces précieuses données.

Pour la mener à bien, Benjamin Bober – responsable de Bacon, base de connaissance nationale – a été nommé. Il s’appuiera sur l’expertise des membres des réseaux, qu’il sollicitera au fil de l’année afin de capitaliser savoir-faire et réflexions communes.

Partir de l’existant

Depuis 2011, nombreux sont les éléments déjà en place à l’Abes pour répondre à l’objectif ambitieux de la mission « Signalement Total », comme en témoignent :

  • les imports réguliers de métadonnées de ressources électroniques
  • les services d’exemplarisations automatiques – en augmentation très sensible ces dernières années
  • les nouveaux services et outils développés autour des métadonnées
  • les nouvelles méthodes de travail collaboratif s’appuyant sur l’expertise des réseaux, tel le dispositif CERCLES pour l’analyse et l’enrichissement des données

Intégration de nouveaux corpus

Pour sélectionner les corpus de métadonnées à intégrer, le chargé de mission s’appuiera sur l’analyse croisée des ressources proposées par les établissements pilotes du SGBm, des ressources négociées par le consortium Couperin, sur les résultats de différentes enquêtes auprès des réseaux (enquête ERE, enquête « usages professionnels du Sudoc ») ainsi que sur divers éléments portés par les experts de l’Abes.

Qualité des métadonnées

Autre enjeu de la mission : définir un « niveau minimal de qualité requise » et, pour cela ; faire fonctionner à un niveau plus massif, les différents workflows d’amélioration de la qualité déjà en place à l’Abes. Ainsi, dans un contexte de provenances et de sources diverses, les outils et méthodes permettant d’automatiser le traitement des métadonnées –Hub, BACON, Qualinca, web services...-seront mobilisés pour une fourniture de données enrichies de qualité, à la disposition de la communauté des usagers ainsi que des producteurs de contenus.

Exposition des métadonnées

Le réseau Sudoc est loin d’être uniforme : alors que certains établissements comptent simplement sur la solidité des procédures actuelles – de type transferts réguliers ou exemplarisations en masse, d’autres ne souhaitent plus se contenter des moyens proposés par l’Abes. Pour satisfaire ces niveaux d’exigence diversifiés, de nouveaux moyens – dont certains sont en cours de conception voire de test- seront déclinés.

 

%d blogueurs aiment cette page :