ACTUALITES

Appel à projets pour conversion rétrospective dans le Sudoc

retroconversion

L’Abes coordonne la politique nationale de conversion rétrospective dans le catalogue du Sudoc et contribue au financement des opérations qui enrichissent le catalogue.

L’Abes lance aujourd’hui auprès des établissements d’enseignement supérieur et de recherche déjà déployés dans le Sudoc un appel à projets afin d’y favoriser le signalement rétrospectif de leurs collections.

Les dossiers peuvent être déposés jusqu’au 16 décembre 2019.
Les établissements dont les projets auront été retenus en seront informés en avril 2020.

La documentation relative à l’appel à projets est disponible en ligne sur le site de l’ABES.

Pour toute question complémentaire, n’hésitez pas à contacter le service d’assistance.

Continuer la lecture

Recherche doctorale : vers toujours plus de visibilité à l’international

Logo BASE Bielefeld Academic Search EngineAvec près de 150 millions de documents issus de plus de 7 000 sources, BASEBielefeld Academic Search Engine est l’un des plus gros moteurs de recherche mondiaux spécialisés dans le signalement des ressources académiques.

Fin 2018, l’Abes a pris contact avec l’équipe de l’Université de Bielefeld afin que son moteur de recherche moissonne l’entrepôt OAI-PMH de STAR. Après plusieurs échanges et séances de nettoyage de l’entrepôt, le dispositif est aujourd’hui opérationnel : les données de thèses de doctorat françaises sont désormais accessibles via BASE et bénéficient ainsi d’une visibilité renforcée au niveau international.

La collection STAR référencée à partir de BASE est composée pour l’instant de quelque 52 000 thèses, ce qui représente un peu plus de la moitié des thèses archivées via STAR. Les collaborations se poursuivent – ainsi que le « nettoyage » de l’entrepôt des données de thèses – afin que soit référencée l’ensemble des thèses archivées dans STAR – soit 95 000 thèses. 

Toujours dans l’objectif d’accroître la visibilité des thèses françaises à l’international, des échanges ont également été initiés avec OpenAire, portail des ressources académiques européennes disponibles en libre accès.

Rappelons que les références des thèses françaises sont accessibles depuis 2012 à partir de DART-Europe, le portail européen des thèses électroniques en libre accès (566 universités, 28 pays). Celui-ci permet de rechercher parmi les différents portails de thèses électroniques mis en place dans plusieurs pays d’Europe, y compris, bien entendu, les portails français TEL et theses.fr.

Les thèses françaises font également partie des quelques 6 millions de références de la bibliothèque numérique de NDLTD, organisation d’envergure internationale dédiée à la promotion et à la diffusion des thèses et mémoires électroniques.

Enfin, elles sont visibles à partir d’OATD, qui indexe les métadonnées de plus de 5 millions de thèses soutenues au sein de plus de 1 100 établissements dans le monde.

  • consulter la collection STAR à partir de BASE :

https://www.base-search.net/Search/Results?q=dccoll%3Aftstarfr&refid=dclink

Continuer la lecture

SGBm : le déploiement se poursuit

Nouvelle étape pour le projet SGBm, l’Abes a le plaisir d’annoncer le passage en production de quatre nouveaux établissements, qui à eux seuls illustrent la diversité des problématiques des bibliothèques de l’ESR ainsi que leur engagement commun auprès de  leurs usagers – étudiants, doctorants ou enseignants-chercheurs – pour faciliter l’accès à la richesse des ressources documentaires à leur disposition.

Antilles et Guyane : d’un catalogue commun à deux entités indépendantes

Début juin, ce sont les SCD de l’université des Antilles et de l’université de Guyane qui embarquaient à bord du SGBm. Associés dans le projet de réinformatisation de leur catalogue – commun jusqu’alors, les deux SCD ont travaillé de concert afin de le séparer en deux entités indépendantes conformément à l’évolution de leurs statuts respectifs.

Le mot des équipes

« En dépit de ressources humaines limitées, l’effort conjoint des deux équipes a permis de mener à terme le projet en seulement six mois, afin que le système soit opérationnel pour la rentrée scolaire 2019/2020.

Grâce au SGBm, les deux communautés universitaires bénéficient désormais de nouveaux services documentaires tels que le renouvellement des prêts et la réservation des documents en ligne. La gestion des ressources électroniques est également simplifiée. 

Les équipes adressent de chaleureux remerciements à l’Abes : le cadre et les outils performants qu’ils ont mis à leur disposition ont permis de réduire le temps de travail consacré au projet et son délai de réalisation. Le soutien des nombreux collègues des bibliothèques qui nous ont fait profiter de leur expérience du SGBm a également favorisé la réussite du projet. Qu’ils soient tous remerciés ! »

Lille : un projet fédérateur suite à la fusion des universités

Fin août,  ce sont les 40 bibliothèques de l’université de Lille qui franchissaient le pas. Pour mettre en œuvre ce processus de réinformatisation, le SCD de l’université de Lille, les bibliothèques associées ainsi que les bibliothèques partenaires (Centrale Lille, ENSAIT, Sciences Po Lille) se sont engagées ensemble dans le projet afin de se doter à l’horizon 2019 d’un outil documentaire commun.

Continuer la lecture

Le Guide Méthodologique du Sudoc fait peau neuve

Plateforme documentaire incontournable dans le quotidien des catalogueurs des réseaux Sudoc et Sudoc PS, le Guide Méthodologique du Sudoc – bien connu sous l’acronyme de GM – offre une richesse et une variété de contenus qui garantissent la qualité et la cohérence du catalogage partagé.

Au delà des normes, de la description du format Unimarc, des consignes de catalogage -zone par zone-  assorties de nombreux exemples et des règles de bonne pratiques, le GM s’est enrichi, au fil des années, de manuels pour la prise en main du logiciel de catalogage commun (WinIBW), d’un panel de ressources en ligne, et, plus récemment, de documents de référence conçus et partagés par les catalogueurs des réseaux.

Illustration de la volonté de l’Abes d’accompagner les professionnels de façon précise -« toutes les infos sur tout » –  et exhaustive – « tous les types de documents, pour toutes les formes de mémorisation« , l’accès aux contenus du GM nécessitait cependant d’être repensé. « On s’y perd »,  « L’info est trop éparpillée« .. autant de remarques formulées par ses utilisateurs, notamment lors de l’AbesTour, qui ont été prises en compte pour répondre à ces légitimes critiques. Ainsi, dans une logique conforme à celle de l’UX Design, les modalités d’accès aux informations présentes dans le Guide, ont été sensiblement améliorées en proposant :

  • une page d’accueil rénovée dans une charte graphique actualisée
  • un graphisme et des structures de pages repensés pour répondre aux critères de sobriété et d’adaptabilité aux différents types d’écran
  • une réorganisation de l’information par profil : l’onglet « Manuels »  est désormais dédié exclusivement aux catalogueurs, les autres manuels étant accessibles à partir de 5 pages « Portail » à destination des différents correspondants  (Coordinateurs Sudoc, Responsables CR, Correspondants Catalogage, Correspondants Autorités, Utilisateurs  Supeb). Sélectionnables via un menu déroulant, ces pages « Portail » répondent aux besoins d’information spécifique de chacun en les orientant vers l’ensemble des ressources les concernant (manuels, tutoriels, documentation technique, quizz, applications professionnelles….) 

A toutes fins utiles, précisons qu’aucune URL n’a été modifiée.La refonte du GM se poursuivra prochainement par une amélioration de son moteur de recherche.

Continuer la lecture

Projet Collex-Persée ‘RefDivinités’ : rapprocher IdRef et PACTOLS

Io accueillie à Canope par Isis, fresque du temple d’Isis à Pompéi, 62-79, Musée archéologique de Naples
Io accueillie à Canope par Isis, fresque du temple d’Isis à Pompéi, 62-79, Musée archéologique de Naples | © MANN, CC-PD-Mark via Wikimedia Commons

La rentrée a été l’occasion pour l’Abes, le réseau FRANTIQ (Fédération et Ressources sur l’Antiquité), la Maison Archéologie & Ethnologie René-Ginouvès (MAE) et sa bibliothèque d’archéologie et de sciences de l’Antiquité ainsi que la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne (BIS) d’engager un dialogue autour du projet RefDivinités, lauréat de la 2nde vague de l’appel à projets CollEx-Persée.

Cette initiative vise à corriger, enrichir et aligner les entités du thésaurus PACTOLS (utilisé par les bibliothèques du réseau FRANTIQ) et les autorités d’IdRef concernant les divinités et héros du monde méditerranéen antique. L’amélioration de ces notices d’autorité devrait permettre d’indexer les collections de façon plus satisfaisante dans les différents catalogues, de mieux les intégrer au web de données, et de permettre leur réutilisation via Wikidata.

Continuer la lecture

SGBm – quelques nouvelles

On  peut se réjouir collectivement que l’approche mutualisée pour la réinformatisation des bibliothèques de l’ESR ait tenu ses promesses en permettant de peser favorablement sur l’évolution de l’offre et sur les négociations.  En effet, après six vagues d’achat depuis le lancement de l’accord cadre SGBm – les  deux dernières vagues étant prévues d’ici octobre 2020, date de fin de l’accord cadre, si l’on se réfère aux 23 établissements ayant déjà acquis la solution qui leur convenait, l’économie réalisée s’élève, à l’échelle nationale, à plus de 4 millions d’euros par rapport aux tarifs habituels. 

Rappelons que le projet SGBm comportait plusieurs “projets compagnons” menés en parallèle afin de garantir la sécurisation à long terme et la bonne intégration des SGBm au sein des Systèmes d’Information des établissements. Le projet a également mis en évidence, au-delà des équipements SGBm, la nécessité d’optimiser les flux de données entre le Sudoc et les systèmes locaux, une nécessité qui s’est concrétisée par le projet “Synchronisation des données Sudoc”, menée actuellement à l’Abes avec l’aide conjointe de plusieurs établissements.     

Et après ?

Si jusque là un seul fournisseur a remporté tous les marchés, force est de constater que le projet SGBm a stimulé le développement de solutions innovantes et de technologies adaptées aux besoins des établissements documentaires de l’ESR, solutions qui constituent désormais une offre diversifiée tant pour les établissements ayant opté pour le SGBm que pour ceux souhaitant se réinformatiser hors de ce cadre.

Continuer la lecture

Calames : personnaliser son interface de recherche

Interfaces personnalisées Calames

Parmi les services proposés par l’Abes aux bibliothèque membres du réseau Calames, la fourniture d’interfaces de recherche personnalisées rencontre un vif succès, comme en témoigne l’ouverture récente du « Calames local » des Bibliothèques de l’École Normale Supérieure, treizième établissement à opter pour ce service.

Du fait de la spécificité des collections d’archives et manuscrits – unicité, richesse et complexité des instruments de recherche signalés,  les données Calames,sont encodées dans un format spécifique (EAD) et consultables uniquement via le catalogue collectif Calames.  

Proposer une interface de recherche personnalisée correspond donc à un besoin avéré de la part des bibliothèques Calames pour donner accès à leurs propres collections, éventuellement dans le cadre de la mise en service d’une bibliothèque numérique.

Modalités

Précisons que ces interfaces sont hébergées et maintenues par l’Abes qui se charge de concevoir les interfaces « Calames local ». Pour les adaptations graphiques simples, Il suffit de fournir à l’Abes : un logo (format png ou vectoriel), un bandeau haut (804 x 120 pixels, 96 ppp), une adresse mail de contact, le code de la couleur de fond choisie

Pour les interventions graphiques plus complexes, impliquant des modifications de mise en page, les établissements se chargent de concevoir les éléments graphiques nécessaires (modèle, maquette, etc..), et l’Abes implémente le modèle fourni. Cette méthode  a été  privilégiée par les Bibliothèques du MNHN – Museum national d’Histoire Naturelle  et par La Contemporaine.

.

 

Continuer la lecture

L’Abes soutient la recherche en humanités numériques : une coopération fructueuse avec le LARHRA

Le 1er juillet 2019, le Conseil d’administration de l’Abes a validé la convention de coopération entre l’Abes et le LARHRA – Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (UMR CNRS 5190), formalisant ainsi une coopération déjà ancienne entre les deux organismes. Cette convention stipule que «les parties s’engagent  à conduire une réflexion commune sur l’alignement des modèles de structuration des données bibliographiques (LRM) et historiques (CIDOC CRM) ; à développer avec les technologies du Web sémantique la publication des données préalablement alignées sur les ontologies de référence (IdRef) ; à enrichir les données publiées sur le site IdRef avec des données de qualité issues de la recherche en Histoire

Rappelons que, depuis 2014, un dialogue au long cours s’est établi entre le LARHRA et l’Abes, avec comme objectif  commun de répondre à l’enjeu de l’interopérabilité des données, l’adossement aux référentiels tenant une part importante à la concrétisation de cet objectif. Par une réflexion et des actions communes qui mêlent partage de bonnes pratiques et fertilisation croisée, ces travaux ont apporté aux deux organismes des avancées respectives conséquentes pour le déploiement de données conformes au principes FAIR, à savoir «trouvables, accessibles, interopérables et réutilisables ».

La coopération entre l’Abes et le LAHRHA prend un tour encore plus marqué puisqu’à l’occasion de l’appel à projets Flash lancé par l’ANR « Science ouverte : pratiques de recherche et données ouvertes », l’Abes et le LARHRA sont associés au laboratoire d’archéologie ArchéOrient (UMR 5133), la Maison de l’Orient et de la Méditerranée ainsi qu’à sept autres institutions, pour porter le projet HisArc-RDF « Partage et réutilisation de données archéologiques et historiques ». Un projet retenu parmi les 25 projets sélectionnés par l’ANR mi-juillet 2019. Les travaux débuteront en janvier 2020 pour une durée de 18 mois.

Continuer la lecture

C’est la rentrée !!!

En ce début d’année universitaire, l’Abes souhaite une belle  rentrée à l’ensemble des collègues des établissements membres des réseaux documentaires de l’ESR et, tout particulièrement aux 1130 Correspondants de l’Abes, garants, au sein de chacun des établissements, de la qualité des métadonnées produites en réseau au bénéfice de la communauté de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

En tant qu’interlocuteurs privilégiés de l’Abes pour ce qui concerne la production des données (partage d’outils, de normes et de pratiques de catalogage) et / ou sa mise en œuvre dans les établissements, les Correspondants Abes – notamment lorsqu’ils sont nouvellement nommés sur une fonction – bénéficient d’une offre de formation conséquente et gratuite, proposée selon des modalités diversifiées (en présentiel et/ou à distance ; à l’Abes ou délocalisée).

En vue de faciliter l’autoformation et d’accompagner l’évolution des outils et services, cette offre est complétée par un dispositif de formation à distance. Ainsi, en plus de la plateforme d’autoformation librement accessible à chacun, des rendez-vous réguliers sont organisés pendant l’année lors des « J-E cours », webinaires programmés en fonction de l’évolution des outils et services ou pour présenter de nouvelles consignes, notamment dans le cadre de la Transition Bibliographique.

Rappelons que, dans la plupart des cas, l’offre de formation proposée par l’Abes nécessite certains prérequis, autant de compétences indispensables, notamment en matière de catalogage, à acquérir grâce aux formations dispensées par le réseau des CRFCB, avec qui l’Abes travaille en relation étroite.  Par ailleurs, dans le cadre du programme Transition Bibliographique, est proposée une offre de formation dédiée à l’évolution des catalogues et des règles de catalogage. 

Précisons enfin que, pour une plus grande proximité sur le terrain, certaines formations sont assurées par l’équipe des Formateurs Relais (Sudoc et Calames) et dispensées au sein de 11 lieux de formation, à Paris et en région, grâce à la mise à disposition de salles et de ressources des établissements d’accueil. L’Abes tient à remercier chacun pour son engagement au service des réseaux et souhaite la bienvenue aux 4 nouveaux formatrices qui rejoignent l’équipe cette année (cf  ci-dessous).

Découvrir l’offre de formation 2019-2020

Le calendrier des formations ainsi que les modalités d’inscription sont disponibles sur le site de l’Abes.

Continuer la lecture

FNE – Preuve de Concept en cours

A l’automne dernier, un communiqué de presse publié conjointement par l’Abes et la BnF annonçait la réalisation d’une preuve de concept / proof of concept (POC) s’appuyant sur Wikibase, première étape pour la conception du Fichier National d’Entités (FNE).

Ni l’Abes ni la BnF ne disposant de l’expertise suffisante pour tirer le meilleur parti de Wikibase, le choix a été fait de lancer un appel d’offre pour travailler en relation étroite avec un prestataire maîtrisant l’outil et impliqué dans la communauté Wikibase. Au terme de la procédure de marché public, c’est un binôme de développeurs (Maxime Lathuilière et Vincent Jumeaux) qui a été retenu, notamment du fait de la réalisation très réussie de inventaire.io, application web utilisée pour dresser – et partager- l’inventaire de ses livres … et s’appuyant sur les données fournies par Wikidata.

Initiés en juin 2019, les travaux autour du « POC FNE » s’achèveront mi-novembre. L’objectif de cette étape consiste à vérifier si Wikibase – ainsi que tous les mécanismes qui lui sont associés (API, extensions…) – répondent bien aux besoins du projet FNE. Il s’agira également d’évaluer les développements nécessaires à la finalisation du projet.

La preuve de concept FNE se décline en deux objets :

Continuer la lecture