ACTUALITES

Mise à jour du convertisseur Zotero de theses.fr

Logos theses.fr et zoteroPour répondre aux attentes des membres du réseau de signalement des thèses et à l’évolution des besoins des utilisateurs, le service Thèses de l’Abes a préparé une nouvelle version du convertisseur Zotero disponible pour theses.fr.
 
Cette version tire pleinement partie de la richesse et de la pérennité des données au format TEF exposées à partir de theses.fr.  En plus des quelques corrections apportées, elle introduit des modifications techniques importantes et propose de nouvelles fonctionnalités : 
  • les imports multiples sont désormais possibles à partir des pages « personnes » et « organismes »
  • les « thèses en préparation » et les « thèses soutenues » sont désormais clairement identifiées grâce au champ « type » de Zotero
  • les directeurs de thèses sont désormais identifiés en tant que « contributeurs »
  • les informations relatives aux « membres du jury » et aux « organismes de recherche » ne pouvant être traitées directement via Zotero sont conservées dans une zone de note

Les membres des réseaux Thèses – et plus largement  – sont invités à faire la promotion de cet outil, auprès de leurs utilisateurs et notamment auprès des doctorants dans le cadre de leur recherche.

 
Continuer la lecture Mise à jour du convertisseur Zotero de theses.fr

L’Abes partenaire de 3 lauréats de l’appel à projets 2019-2020 Collex-Persée

Dans le cadre de la 3ème vague d’appels à projets Collex-Persée « visant à soutenir des projets collaboratifs de numérisation, d’enrichissement de métadonnées et/ou de développement de services à la recherche sur des corpus de documents et/ou de données de différentes natures », 25 projets ont été sélectionnés par le Conseil scientifique du GIS Collex Persée lors de sa séance du 18 mai 2020.

L’Abes se réjouit d’être partenaire de trois des projets retenus :

  • ArchéoRef Alignements, projet porté par l’IFAO – Institut français d’archéologie orientale du Caire  (Agnès Macquin et Laurent Coulon) en collaboration avec en relation avec la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne et le GDS Frantiq

Pour l’Abes, ce projet a une double importance. D’une part, il s’inscrit dans la continuité du projet ArchéoRef mené en 2015-2018 et qui avait donné lieu à l’enrichissement de notices d’autorité géographiques Sudoc par des données de géolocalisation (cf billets Punktokomo à ce sujet : partie 1partie 2). D’autre part, il s’agit d’une nouvelle occasion pour l’Abes de travailler en collaboration avec la BIS Sorbonne et le GDS Frantiq,  partenaires de de l’appel à projet 2018 pour le projet RefDivinités.

  • BibracteVilleOuverte porté par le CNRS – Centre National de la Recherche Scientifique – Véronique Humbert (GDS Frantiq) et Philippe Barral (Université de Franche-Comté – MSHE)

Toujours dans la problématique de l’alignement de référentiels, le projet BibracteVilleOuverte permettra à l’Abes et Frantiq de confronter un autre pan de données couvrant cette fois-ci les données liées à un site archéologique emblématique du monde gaulois.

  • Datapoc 2.0, projet porté par le MNHN – Muséum national d’histoire naturelle – Chloé Besombes (Direction des bibliothèques et de la documentation – MNHN) et Cécile Callou (MNHN – CNRS).

Lors de la première vague d’appels à projet Collex-Persée, l’Abes avait déjà accompagné  le MNHN dans le cadre d’un chantier qualité mené corpus des savants et collecteurs naturalistes, préalable à l’élaboration d’une preuve de concept ayant donné lieu au prototype  datapoc.mnhn.fr. En envisageant le passage à l’échelle, le projet Datapoc 2.0  fait directement écho au projet national mené en copilotage par l’Abes et la BnF pour la conception du Fichier national d’entités (FNE).

En savoir plus

En plus du projet RefDivinités cité plus haut, l’Abes accompagne actuellement deux  projets lauréats de la deuxième vague d’appel à projets :

  • HOPPE-Droit, porté par la Bibliothèque Cujas
  • Mistara, porté par le Groupement d’intérêt public Bibliothèque universitaire des langues et civilisation (GIP BULAC)
Continuer la lecture L’Abes partenaire de 3 lauréats de l’appel à projets 2019-2020 Collex-Persée

ITEM – Interface de Traitement des Exemplaires en Masse – élargit son offre de service

Application professionnelle full web développée par les équipes de l’Abes en s’appuyant sur la méthode agile SCRUM et les recommandations UX Design, ITEM est à la  disposition des établissements depuis juin 2019 pour les opérations liées au traitement « en masse » des exemplaires signalés dans le Sudoc.

L’Abes a le plaisir d’annoncer la mise en service d’une nouvelle version d’ITEM. En cohérence avec son plan de développement, outre les fonctionnalités déjà activées (créations / suppressions / modifications d’informations sur des lots d’exemplaires), ITEM élargit son périmètre avec  deux nouvelles fonctionnalités  : le calcul du taux de recouvrement et la création de lots d’exemplaires, opérations complémentaires initialement traitées par l’Abes dans le cadre du service « exemplarisations automatiques ». Précisons que l’accès au formulaire de commande restera possible pendant 6 mois afin de permettre l’accès aux archives de chaque établissement. 

Réservée aux coordinateurs Sudoc, seuls habilités à intervenir sur l’ensemble des exemplaires des bibliothèques (RCR) composant leur établissement (ILN), ITEM devient ainsi une porte d’entrée unique pour gérer en toute autonomie l’ensemble des services liés à la gestion des exemplaires Sudoc.

L’Abes remercie chaleureusement les coordinateurs Sudoc qui ont accepté de tester l’application, pour en valider les fonctionnalités, mais également, dans une logique UX Design et user-friendly :

  • Nathalie Savarit (SCD – Aix Marseille Université)
  • Frédéric Parent (SCD – Université de Bourgogne)
  • François Lagarde (Direction Documentation – Université de Bordeaux)
  • Régis Griesser (BIU Montpellier)

Pour découvrir les nouvelles fonctionnalités d’ITEM :

Continuer la lecture ITEM – Interface de Traitement des Exemplaires en Masse – élargit son offre de service

SGBm à l’Université de Pau : déploiement réussi en période de confinement

A l’automne 2018, l’Université de Pau et de Pays de l’Adour s’est regroupée avec les universités de Poitiers et de la Rochelle au sein du marché subséquent n°14.

Retours de l’équipe SGBm

L’UPPA a pleinement bénéficié de l’expérience des sites pilotes et de l’Abes dans l’accompagnement du projet, ainsi que des échanges fructueux avec les collègues rochelais, poitevins et bordelais.

Ces collaborations, associées à un rythme de travail intense, ont permis de tenir un calendrier de mise en œuvre compact. Le déploiement s’est étalé du 1er septembre 2019 au 8 avril 2020, avec la particularité d’un basculement entre l’ancien et le nouveau système réalisé en période de confinement.

Sur le plan humain, cette ré-informatisation a constitué une excellente opportunité de travail en réseau avec les universités néo-aquitaines. En interne, elle a donné l’occasion de mener un chantier important de qualité des données du catalogue et a mobilisé les compétences et les énergies des équipes autour d’un objectif commun. La perspective d’une amélioration des services en ligne, d’une visibilité accrue des ressources électroniques et enfin d’une meilleure intégration avec le système d’information de l’université a été le moteur d’une dynamique partagée au sein de l’établissement (gouvernance, direction des affaires juridiques et service des achats, direction du numérique).

A l’issue du confinement, le SCD de l’UPPA ré-ouvrira donc ses portes avec un système neuf. Plus qu’un aboutissement, cette ré-informatisation est  envisagée comme une fondation sur laquelle construire, au cours des prochaines années, des services nouveaux et bénéfiques à toute la communauté universitaire.

En bref

  • Chef de projet : Antony Merle
  • Administrateur SIGB : Christophe Bertrand
  • 13 523 étudiants
  • 1 511 agents
  • 1 ILN
  • 15 RCR, dont 1 numérique
  • 390 000 exemplaires physiques signalés
  • 350 000 ressources électroniques signalées
  • https://doc.univ-pau.fr
Continuer la lecture SGBm à l’Université de Pau : déploiement réussi en période de confinement

L’Abes en deuil

Dans cette période déjà difficile pour tous, l’Abes a l’immense tristesse d’annoncer la disparition tragique de notre collègue et ami Stéphane Rey, survenue brutalement dans la nuit du 23 avril.

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de connaître Stéphane, les qualificatifs sont unanimes pour refléter sa profonde bonté, son extrême gentillesse , sa courtoisie, son éthique, son sens de l’écoute, son engagement syndical au service du bien commun, sa calme – et redoutable – ténacité dans le dialogue social, sa patience à toute épreuve, sa remarquable efficacité professionnelle … et tant de choses qui caractérisent l’Estime,  qu’elle soit professionnelle ou personnelle.

Dès son arrivée à l’Abes en septembre 2001 en tant qu’ingénieur d’étude informatique, Stéphane est initié aux arcanes du Sudoc, dont il maîtrisait toute la complexité : de l’interface publique au « moteur » CBS en passant par Webstats, APCC, la base XML, les webservices … – ‘rien de ce qui concernait le Sudoc ne lui était étranger.’

En 2008, Raymond Bérard, avec sa clairvoyance professionnelle et humaine, lui confie la responsabilité du tout nouveau Département des Systèmes d’Information, fonction que Stéphane assumera, avec discernement et loyauté, pendant plus de 7 ans. Unanimement apprécié pour ses qualités humaines et sa force de travail exceptionnelle, son expertise sera reconnue par une promotion au grade d’ingénieur de recherche.

Pendant la période troublée traversée par l’Abes, Stéphane choisira de se consacrer au Sudoc, dont il assume depuis la responsabilité informatique globale. Coordonnateur des évolutions de l’infrastructure Sudoc, il était de fait l’interlocuteur principal de l’Abes auprès d’OCLC et de nos partenaires CBS, du CINES et de bien d’autres professionnels sur le terrain dans les établissements, avec qui nous partageons notre peine.

Dès son arrivée en 2016, David Aymonin confie à Stéphane la responsabilité du « Labo », nouvel espace d’expérimentations et de projets dont il coordonne les travaux avec talent et tact. Impliqué en tant que responsable du Sudoc dans le projet SGBm – écoutons-le, lors des Journées Abes 2019, parler à ce sujet de sa voix douce à l’accent si chantant – il y a quelques jours à peine, en relation avec les collègues du site pilote bordelais, il venait de lancer les tests de synchronisation … tout en continuant à penser à l’avenir dans le cadre du projet Sudoc 21, dont il était le chef de projet informatique.

C’est peu dire qu’avec la perte de Stéphane Rey, l’Abes – et toute la communauté Sudoc – perdent un précieux pilier … et tellement peu de dire que, d’un point de vue humain, nous perdons collectivement une personne en or.

Notre chagrin reste sans commune mesure avec celle de la perte d’un compagnon et d’un papa en or, Stéphane laissant derrière lui sa compagne et leur petit garçon de 6 ans. Au nom de tous les collègues et amis de Stéphane, nous leur adressons, ainsi qu’à sa famille et ses proches, nos plus sincères et bouleversées condoléances.

 

Continuer la lecture L’Abes en deuil

Bienvenue à la 17ème vague Sudoc !!!

Vague

En ce début avril, l’Abes souhaite la bienvenue aux deux nouveaux établissements qui rejoignent le réseau Sudoc. Suite à cette 17ème vague, le réseau est composé désormais de 163 établissements (ILN), ce qui représente au total 1498 bibliothèques (RCR).

Les bibliothèques de l’École Supérieure d’Art et Design – TALM

Spécialisées dans les domaines les domaines Sciences Humaines, Littérature, Art, Art contemporain, Architecture et Design, les  3 bibliothèques de la TALM mettent à disposition 41 000 documents (monographies, périodiques, CD Audio, DVD et VHS, mémoires d’étudiants).

La bibliothèque du Mans propose un fonds spécialisé en Design sonore et Design computationnel, celle de Tours un fonds spécialisé en conservation-restauration des œuvres sculptées.

  • ILN : 431
  • RCR : 37 261 23 01 (Tours), 49 007 23 06 (Angers), 72 181 23 02 (Le Mans)
  • Centre Réseau Sudoc-PS : CR 15 – Val de Loire (Tours) et CR 57 – Pays de la Loire (Angers, Le Mans)
  • SIGB : PMB
  • Site  de la TALM
  • Site des bibliothèques

Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine – MAP

Spécialisée dans les domaines spécialisés  Architecture, Beaux-Arts, Arts Déco, Photographie, Conservation-restauration, Archéologie, Urbanisme et  Ethnologie, la MAP met à disposition 60 000 documents (monographies, périodiques, catalogues d’exposition, actes de congrès, documents photographiques, littérature grise).

  • ILN : 432
  • RCR : 94 018 52 01 (Charenton-Le-Pont)
  • Centre Réseau Sudoc-PS : CR 32 – Art et archéologie
  • SIGB : Koha
  • Site de la MAP 
  • en savoir plus : Arabesques n°97- rubrique Plein Feux
Continuer la lecture Bienvenue à la 17ème vague Sudoc !!!

Lancement de chantiers Qualité Sudoc

Certains établissements du réseau Sudoc ont décidé de profiter de la période de confinement et de télétravail pour mettre en œuvre des chantiers Qualité,  de type enrichissement rétrospectif ou curation de données.

Pour accompagner ce dispositif, l’Abes propose son  aide méthodologique. Ainsi, des propositions de chantiers Qualité seront régulièrement transmises aux correspondants et coordinateurs Sudoc via les listes de diffusion ad hoc (ex : liste Coraut, pour un  chantier sur l’amélioration des notices d’autorité Personne).
Un  document récapitulatif des chantiers proposés, complété régulièrement en fonction des nouvelles suggestions, est  d’ores et déjà disponible via le Guide méthodologique : http://documentation.abes.fr/sudoc/index.htm

 

 

 

Continuer la lecture Lancement de chantiers Qualité Sudoc

L’Abes relaie l’appel de la profession aux éditeurs scientifiques

L’Abes relaie l’appel de la profession lancé aux éditeurs scientifiques à initiative du consortium Couperin.org et des associations professionnelles ADBU  et EPRIST pour une ouverture de l’accès à l’ensemble des publications scientifiques https://adbu.fr/appel-adbu-couperin-eprist-aux-editeurs-academiques
 

Appel aux éditeurs scientifiques

Le consortium Couperin.org, l’ADBU et EPRIST se joignent au communiqué de l’association internationale ICOLC : https://icolc.net/statement/statement-global-covid-19-pandemic-and-its-impact-library-services-and-resources 

et demandent aux éditeurs d’ouvrir, dans ces circonstances exceptionnelles, leurs publications à tous, afin de faire face, unis, à une crise sanitaire mondiale sans précédent.

Pour lutter contre la pandémie, médecins et chercheurs ont un besoin crucial d’accéder à l’ensemble de la littérature scientifique disponible, trop souvent soumise à des abonnements payants.

Laboratoires de recherche et services hospitaliers mettent actuellement en place des cellules de veille scientifique et bibliographique pour accéder aux publications et ressources documentaires médicales fondamentales pour assurer la prise en charge des patients. Les accès à la littérature scientifique sont également essentiels à d’autres publics en proie aux fausses informations sur le virus.

La pandémie de COVID-19, qui se développe à grande vitesse en Europe et dans le monde, implique le confinement dans de nombreux pays d’Europe, dont la France. Cette situation touche chercheurs, universitaires, étudiants en mobilité. Elle rend encore plus évidents les bienfaits et la nécessité de publier les résultats de la science en accès ouvert et immédiat. La rapidité et la transparence des échanges scientifiques permettront de lutter plus rapidement et plus efficacement contre ce nouveau virus. Elles sont en ce moment primordiales.

Les accès aux bâtiments des bibliothèques de l’enseignement supérieur en France sont fermés. L’accès à la documentation imprimée pour les lecteurs, notamment les étudiants, est impossible pour plusieurs semaines. L’accès aux ressources documentaires numériques constitue donc la seule alternative possible.

Ouvrez l’accès aux ressources pédagogiques”

L’accès à toutes les ressources académiques, et non seulement celles en santé, est également impacté par la crise sanitaire et nécessite d’être également ouvert, qu’il s’agisse des sciences exactes ou appliquées, des sciences humaines et sociales ou des disciplines transverses.

Le consortium Couperin.org, les associations professionnelles ADBU  et EPRIST remercient les éditeurs qui ont déjà fait l’effort, dans ces circonstances exceptionnelles, d’ouvrir leurs publications, et appelle l’ensemble des éditeurs à faire de même, dans le souci commun du bien public qui doit nous unir.

Suivre l’actualité

  • Couperin.org : Consortium unifié des établissements universitaires et de recherche pour l’accès aux publications numériques www.couperin.org
  • ADBU : Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation www.adbu.fr
  • EPRIST : Association des responsables de l’information scientifique et technique des organismes de recherche français www.eprist.fr
***

version anglaise

Couperin.org consortium, ADBU and EPRIST join the ICOLC in its communiqué https://icolc.net/statement/statement-global-covid-19-pandemic-and-its-impact-library-services-and-resources 

and call on publishers to open their publications to all, in these exceptional circumstances, in order to face, united, an unprecedented global health crisis.

To fight the pandemic, doctors and researchers have a crucial need to access all available scientific literature, which is too often subject to paid subscriptions.

Research laboratories and hospital departments are currently setting up scientific and bibliographic monitoring units to access publications and medical documentary resources that are fundamental to patient care. Access to scientific literature is also essential for other audiences prey to false information about the virus.

The COVID-19 pandemic, which is developing at high speed in Europe and around the world, involves containment in many European countries, including France. This situation affects researchers, academics and mobile students. It makes even more evident the benefits and the need to publish the results of science in open and immediate access. The speed and transparency of scientific exchanges will make it possible to combat this new virus more quickly and effectively. They are of paramount importance at this time.

Access to higher education library buildings in France is closed. Access to printed documentation for readers, particularly students, is impossible for several weeks. Access to digital documentary resources is the only possible alternative.

« Open access to educational resources »

Access to all academic resources, not only those in health, is also impacted by the health crisis and needs to be equally open, whether in the exact or applied sciences, the human and social sciences or cross-cutting disciplines.

The Couperin.org consortium, ADBU and EPRIST thank the publishers who have already made the effort, in these exceptional circumstances, to open their publications to all, and call on all publishers to do the same, in the common concern for the public good that must unite us.

Continuer la lecture L’Abes relaie l’appel de la profession aux éditeurs scientifiques

L’éditeur Elsevier-Masson met à disposition ses ressources médicales

Accès gratuit à Elibrary

Pendant la période de confinement liée à la pandémie de COVID-19, l’éditeur Elsevier-Masson propose à la communauté universitaire médicale  un accès gratuit à la bibliothèque numérique Elibrary, soit 81 e-books issus des collections suivantes :

  • Anatomie (6 ebooks)
  • PACES (20 ebooks)
  • DFGSM 2-3 (11 ebooks)
  • Référentiels des Collèges (25 ebooks)
  • ECNi (19 ebooks)

Dans les établissements, l’activation des accès doit faire l’objet d’une déclaration des adresses IP auprès de l’éditeur.

Pour tous renseignements complémentaires : 

Les notices bibliographiques de ces 81 e-books ainsi que ces modalités d’accès particulières, ont d’ores et déjà enrichie le catalogue Sudoc.  Ex :  http://www.sudoc.fr/195529553

Par ailleurs, afin de faciliter l’accès à ces ressources par leurs propres outils, les gestionnaires de données peuvent récupérer le fichier KBart correspondant à cette ressource disponible à partir de la Base de connaissances BACON

Centre d’information sur le Coronavirus

L’éditeur Elsevier-Masson a également mis en place pour les professionnels de la santé, les chercheurs, les étudiants et le grand public, un Centre d’Information sur le Coronavirus qui donne accès gratuitement aux informations de type :

  • Conseils Cliniques concernant le diagnostic et le traitement
  • Prise en charge en matière de soins infirmiers
  • Liens vers les autorités de santé publique mondiales

Ressources électroniques en libre accès

A toutes fins utiles, et notamment dans le cadre du télé-enseignement, l’Abes souhaite rappeler à la communauté universitaire que chacun a librement accès, après authentification, à plus de 23 millions de documents issus de 37 corpus de littérature scientifique sous licence nationale :

 

Continuer la lecture L’éditeur Elsevier-Masson met à disposition ses ressources médicales

Les Journées Abes 2020 sont annulées

En raison des circonstances sanitaires exceptionnelles, l’Abes a le regret d’informer la profession que les Journées Abes 2020 sont annulées.

L’Abes remercie chaleureusement l’ensemble des collègues qui  – en tant qu’intervenant.e, modérateur / participant.e.s à une table ronde, animateur.rice.s de forum / hackaton / démonstrations ou exposant.e.s de posters  – avaient prévu d’apporter leur pierre à l’édifice de la réussite des Journées.

Nous remercions également les 18 sociétés sponsors – éditeurs scientifiques / fournisseurs de SGB –  qui avaient décidé, cette année encore, de soutenir notre événement professionnel  ainsi que, bien sûr, tous les collègues des réseaux, fidèles à ce rendez-vous annuel si important pour notre communauté professionnelle.

Rendez-vous est pris pour les prochaine Journées Abes, programmées d’ores et déjà les 18 et 19 mai 2021. Avec espoir …

Continuer la lecture Les Journées Abes 2020 sont annulées
Aller au contenu principal