Les Plans de Conservation Partagée des Périodiques : parution d’un état de l’art quantitatif et qualitatif

Print Friendly, PDF & Email
A partir des outils d’exploitation statistique des données nationales en matière de PCPP – Plans de Conservation Partagée des Périodiques, l’Abes a réalisé cet état de l’art quantitatif et qualitatif à destination principale des gestionnaires de PCPP, mais également des professionnels des bibliothèques, impliquées ou non dans des projets de ce type.
 
L’étude recense 36 PCPP :
  • 16 PCPP thématiques, dont une large part est pilotée par le CTLes, avec lequel l’Abes entretient d’étroites relations dans ce domaine. 
  • 20 PCPP régionaux pilotés exclusivement par des établissements déployés dans le réseau Sudoc.
S’il ne s’agit pas d’un comparatif entre les différents PCPP – une telle démarche n’ayant pas de sens s’agissant de projets intellectuels quantitativement et qualitativement hétérogènes  et ayant chacun leurs objectifs et leur raison d’être spécifique, il s’agit pour l’Abes de proposer, à un instant t, une vision globale de l’ensemble des plans, chaque gestionnaire pouvant par ailleurs être destinataire de données détaillées pour ce qui concerne « son » PCPP.
 
L’étude se concentre sur l’analyse de la qualité des données bibliographiques et des données d’exemplaires, soulignant, pour ce qui est des données bibliographiques, l’importance de disposer de notices en provenance du Registre de l’ISSN géré par le CIEPS, si possible enrichies du travail catalographique spécifique aux réseaux Sudoc et Sudoc-PS.
 
En effet, pour aller au-delà de la simple gestion de stocks et être en mesure d’identifier de véritables corpus intellectuels de revues, la présence d’indexation matière, l’ajout de collectivité auteur, le signalement de versions en ligne des périodiques conservés, constituent des « plus » indéniables à l’amélioration du signalement.
 
Cet état de l’art est destiné à s’inscrire dans le temps. Les collectes statistiques ont été automatisées, pour en permettre le renouvellement selon une périodicité à déterminer en fonction de l’intérêt des utilisateurs, et ainsi faciliter le suivi du développement de ces projets documentaires originaux.
 

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Partagez
Aller au contenu principal