h1

Modernisation du PEB : 1ère réunion du groupe de travail lundi 22 février 2010

19 février 2010

Dans le prolongement des réflexions engagées par l’AURA sur le PEB, l’ABES  lance une réflexion-action sur la modernisation du PEB en incluant la dimension de la fourniture dématérialisée de documents.
Ce projet s’appuie sur un groupe de travail composé des représentants des principaux acteurs des réseaux de fourniture de documents relevant du périmètre de l’enseignement supérieur et de la recherche :
– 4 représentants des CADIST :
•    LSH : Catherine BREUX-DELMAS, Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne
•    Sciences et techniques : Claude Vial, SICD 1 Grenoble
•    Sciences bio-médicales : Guy Cobolet, BIUM
•    Droit – Sciences éco – gestion – sciences politiques: Catherine Valais, FNSP
– 2 représentants de bibliothèques non CADIST :
•    SCD Nice : Pierre FENART
•    SCD Limoges : Joëlle CARTIGNY, Directrice
– AURA :
Jean Bernon, directeur du SCD Lyon 3
– ADBU :
Dominique Wolf, directrice du SCD Lyon 1
– MISTRD :
Stéphanie GROUDIEV

– INIST :
Laurence Grand, responsable du département Fourniture de documents de l’INIST
– ABES :
Jean-Philippe Aynié
Raymond Bérard

Le groupe de travail qui se réunira pour la 1ère fois le 22 février 2010 s’appuiera notamment sur le rapport réalisé par le cabinet Six et Dix en 2006 à la demande de l’AURA. Celui-ci dresse le constat d’un réseau en déclin continu (demandes émises dans Supeb : – 42% entre 2003 et 2008) et dont les processus de traitement, tant techniques qu’administratifs, sont archaïques.
Ce rapport esquisse plusieurs scénarios pour sa modernisation car, comme l’a montré la journée d’étude AURA du 17 décembre 2008, les pays disposant d’un service de PEB/FDD moderne doté d’une véritable politique de service enregistrent une stabilisation voire une progression des transactions.

Le groupe de travail proposera, d’ici la fin de l’année 2010, un scénario de modernisation et sera associé à l’étude de faisabilité du scénario retenu. Le système de fourniture de documents retenu s’appuiera sur les principes du Manifeste pour une révision du partage des ressources (engagement sur les délais de fourniture, choix par l’utilisateur du format de fourniture et de livraison, coût raisonnable, paiement en ligne, intégration à des réseaux internationaux, etc. ).

%d blogueurs aiment cette page :