L’Abes en deuil

Voyage en Patagonie – Photographie : Frédérique Blondelle, août 2015

C’est avec une immense tristesse que l’Abes vous fait part de la disparition brutale à l’âge de 48 ans de notre collègue et amie Frédérique Blondelle survenue le vendredi 15 décembre 2017.

Embarquée sur le vaisseau Abes dès 1993, Frédérique a fait partie des pionniers de l’aventure Sudoc. Informaticienne de formation, elle s’est très vite intéressée aux données des bibliothèques, et avait développé une maîtrise qui pouvait faire dire plaisamment qu’elle « parlait l’Unimarc couramment ». Attachée à développer des services efficaces et utiles, avec un sens aigu des valeurs du service public et des missions de l’Abes auprès des réseaux, elle était impliquée dans l’ensemble des réflexions menées autour des avancées technologiques, des services innovants (exemplarisations automatiques, API Sudoc, SGBm) et des nouvelles applications (Colodus). Ses compétences techniques, alliées à sa compréhension fine des bouleversements induits par le numérique en bibliothèque et à une curiosité professionnelle indéfectible, en faisaient une équipière précieuse.

Mais bien au-delà de ce portrait professionnel trop rapidement brossé, c’est à une personne profondément humaniste que s’adresse cet hommage. Investie sur le terrain des arts vivants, du sport équestre, passionnée de mer et de voile, Frédérique était sensible aux échos de ce monde, à la fois à l’écoute des autres et de ses propres rêves. L’un d’entre eux l’a menée jusqu’en Patagonie à bord de ce voilier. Souhaitons-lui « Bon vent! » pour cet ultime voyage.  Frédérique, tes tenues colorées, ton sourire, ta sympathie vont tellement nous manquer.

Les équipes de l’Abes adressent leurs sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Une minute de silence sera observée à l’Abes ce jeudi 21 décembre à 10 heures. Que ceux qui l’ont connue, professionnellement ou personnellement, n’hésitent pas à se joindre par la pensée à ce moment de recueillement.

 

Tweetez
Partagez
Partagez