Appel à projets FNSO 2021 :  l’Abes partenaire de plusieurs projets retenus

Print Friendly, PDF & Email
Parmi les 26 projets retenus dans le cadre du second appel à projets du Fonds national pour la science ouverte (FNSO) en faveur de la publication et de l’édition scientifiques ouvertes, l’Abes apporte sa contribution directe en tant que partenaire de deux projets :
  • Mir@bel2022  :  « Favoriser la circulation ouverte des données d’identification et de référencement des revues et éditeurs scientifiques français et leur donner une visibilité internationale (DOAJ, Sherpa Romeo) grâce à la coopération des acteurs impliqués dans l’écosystème de l’édition« .  Dans le cadre de ce projet, l’Abes apporte son soutien à Mir@bel en approfondissant les échanges entre la base Mir@bel et le Sudoc, entre autres pour une meilleure identification des données éditeurs via l’outil IdRef de l’Abes. En plus du financement octroyé par le FNSO, l’Abes abondera le budget de Mir@bel de 65 000 euros en 2022, essentiellement pour financer les activités liées à la collaboration avec l’Abes, et notamment avec les centres du réseau  Sudoc PS.
  • RAPIDO (Rendre Accessibles des Publications scientifiques Indexées et liées à des DOnnées certifiées) porté par Persée (ENS Lyon) : « Enrichir et mettre en relation les publications diffusées par Persée avec des sources externes – référentiels, données de recherche – afin de les inscrire dans un environnement scientifique étayé par des données ouvertes, au moyen d’un protocole automatisé« . Ce projet, qui consolide les relations entre l’Abes, Persée, l’INIST-CNRS et le réseau des écoles françaises à l’étranger, permettra d’étendre l’exploitation d’IdRef aux toponymes des sites archéologiques décrits dans les publications scientifiques disponibles sur la plateforme Persée.

Par ailleurs, le projet Canal-U Science Ouverte sur les vidéos, également lauréat de l’appel à projet FNSO, conforte la collaboration entre l’Abes et la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH).

Dans ce cadre, l’Abes participe à la refonte de Canal-U via l’application IdRef. Afin de rendre les données conformes aux principes FAIR, la nouvelle version de Canal-U sera adossée à IdRef, d’une part pour décrire les intervenants et les producteurs des vidéos mais aussi le contenu de celles-ci.

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Partagez
Aller au contenu principal