h1

L’âge de raison : STAR dépasse WinIBW pour la production de métadonnées

6 février 2014

star_sudocImpulsée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et développée par l’ABES, l’application STAR permet aux établissements passés au mode « dépôt électronique »  de signaler et conserver leurs thèses en identifiant clairement la version de soutenance.

Lors de son lancement en 2006, STAR avait pour ambition de moderniser le circuit du dépôt de la thèse de doctorat. Sept ans plus tard, c’est chose faite dans la plupart des établissements comme le prouve l’analyse  statistique en ce début d’année : sur les 16000 thèses signalées dans le SUDOC en 2013, plus de la moitié l’ont été via STAR.

2013 est donc la première année où STAR supplante WinIBW pour la production de métadonnées de thèses de doctorat. Autrement dit, c’est la première fois que le nombre de thèses déposées sous forme électronique dépasse celui des thèses déposées sous forme papier, venant ainsi confirmer l’élan général que l’on a constaté depuis le lancement de l’application STAR en 2006.  Cette hausse du dépôt au format électronique témoigne de notre époque, tournée vers le numérique et vers un accès toujours plus grand à l’information scientifique et technique.  Car au-delà de la visibilité accrue des thèses et de leur conservation pérenne, STAR incite activement à la diffusion des savoirs tout en veillant au respect des droits de la propriété intellectuelle.

%d blogueurs aiment cette page :