h1

Bacon : bilan d’étape sur le périmètre couvert

20 juin 2016

logo_bacon

Les données de Bacon sont accessibles depuis maintenant un an. Où en sommes-nous aujourd’hui, au regard des objectifs initiaux ?

Ce billet est le 6ème Fil’Abes sur le projet Bacon. Pour consulter les précédents, vous pouvez suivre ce lien.

Les éditeurs francophones

Une liste a été élaborée en partenariat avec Couperin afin de définir les éditeurs à contacter en priorité pour la collecte des bouquets les plus attendus.

Elle contient 35 éditeurs ou agrégateurs à convaincre de l’intérêt du KBART. Nous leur avons proposé notre accompagnement dans la production des fichiers.
20 ont à ce jour accepté notre proposition, 10 ont achevé la mise en place du processus.

Ces 10 éditeurs sont les suivants :

  • Cairn (49 bouquets)
  • Classiques Garnier Numérique (31 bouquets)
  • EDP Sciences (2 bouquets)
  • Erudit (1 bouquet)
  • Europresse (2 bouquets)
  • LEH Edition (4 bouquets)
  • Mathdoc (1 bouquet)
  • Open Edition (3 bouquets)
  • Persée (1 bouquet)
  • Techniques de l’ingénieur (79 bouquets)

Soit un total de 173 bouquets pour une cible de 260 selon la liste élaborée avec Couperin.

Pour ces éditeurs, les bouquets mis à jour nous sont transmis, sont vérifiés et chargés dans la base au fil des évolutions de leurs plateformes.

Le premier des diagrammes ci-dessous comptabilise les éditeurs qui, soit ont finalisé le processus, soit l’ont initié ou, au contraire, ceux pour lesquels nous sommes encore sans réponse.La somme des deux premiers cas représente 57%.

Diagramme_1

Le second diagramme représente le nombre de bouquets chargés relativement au nombre de bouquets à collecter.

Diagramme_2

L’objectif est donc atteint à hauteur de 66 % si l’on considère le nombre de bouquets actuellement chargés dans la base.

Résultats de l’enquête

Ce chiffre a été atteint grâce à de multiples campagnes auprès des éditeurs. La dernière d’entre elles est l’enquête que nous avons menée afin de connaître les 5 éditeurs que vous souhaitiez voir intégrés à Bacon en priorité.

Grâce à une participation massive de votre part, cette démarche a en partie porté ses fruits et nous a permis de convaincre ou de relancer les 5 éditeurs qui ont accumulé le plus de voix. A ce jour :

  • pour Dalloz, l’éditeur ne répond toujours pas à nos sollicitations. Cependant, après un travail effectué dans le cadre de Cercles par le SCD de l’Université de Strasbourg, un KBART de la Bibliothèque Numérique a pu être réalisé. Ce fichier sera prochainement transmis à l’éditeur afin de lui prouver qu’il est possible de générer facilement du KBART. Nous espérons que cette action aura pour effet de le convaincre à nous en fournir les mises à jour. En effet, un KBART peut très vite se révéler obsolète. Or nous n’avons pas à ce jour les moyens de tenir ces fichiers à jour à la place des éditeurs, c’est pourquoi nous ne chargerons pas ce bouquet sans en avoir reçu une première mise à jour de la part de Dalloz ;
  • pour EM Premium, la masterlist nous a récemment été transmise. L’évaluation leur a été communiquée et nous attendons leur réponse ;
  • pour Brepols, des difficultés techniques retardent la fourniture d’un premier fichier. Selon l’éditeur, la nouvelle plateforme ne permet pas de répondre à nos besoins en terme d’export des fichiers pour un dépôt sur nos serveurs ;
  • pour l’Harmathèque, après de premiers échanges autour d’un fichier de test, nous sommes dans l’attente d’une version permettant le chargement ;
  • pour Europresse, les fichiers ont été chargés dans Bacon.

Les éditeurs non francophones

Pour rappel, les fichiers KBART qui décrivent les bouquets proposés par les éditeurs étrangers sont dérivés de ceux mis à disposition par des bases de connaissance libres, équivalent de Bacon à l’étranger, puis adaptés au contexte français grâce au concours des négociateurs Couperin. De ce fait, nous sommes partis du principe que si ces fichiers ne sont pas déjà présents dans une base libre, telle que KB+ ou CUFTS,  ils ne seront ni créés ni, bien entendu, mis à disposition sous licence CC0.
Seuls les besoins du réseau justifient quelques exceptions. Lorsque nous disposons des moyens nécessaires à la réalisation d’un fichier KBART et qu’il nous est possible de le tenir à jour, nous le faisons. C’est déjà le cas pour les fichiers ISTEX. Ce le sera pour Brill – Classical Studies Ebooks Online.

Sur les 11 éditeurs étrangers constituant l’objectif (pour en consulter la liste), l’ensemble des bouquets cibles a été chargé dans la base pour 9 d’entre eux. La plupart de ces bouquets sont issus de KB+.
A ce jour, 2 de ces 11 éditeurs sont encore absents de Bacon car ils ne sont pas exposés sur KB+. 15 des 32 bouquets qui intéressent les établissements sont, pour le premier, ProQuest, disponibles sur CUFTS et seront donc prochainement traités. Les fichiers du second, Ebsco, sont encore inexistants, mais l’équipe de KB+ prévoit d’en réaliser certains. Nous ne manquerons pas de les adapter au domaine français en suivant la méthode adoptée jusque-là.

Le nombre de bouquets cibles souscrits par les établissements s’élève à 95. Parmi eux, 66 sont disponibles, chez KB+ ou chez CUFTS. Aujourd’hui, 43 sont exposés sur Bacon.
Le diagramme ci-dessous considère le pourcentage de bouquets chargés dans la base relativement à ceux disponibles dans une base libre.

Diagramme_3

Le nombre de bouquets chargés est légèrement supérieur à 60%.

Résultats de l’enquête

Pour les éditeurs non francophones, l’enquête a permis d’indiquer les fournisseurs étrangers dont les fichiers KBART devaient, selon vous, être intégrés à la base de connaissance Bacon.

Pour Factiva, nous sommes actuellement en discussion avec CUFTS afin d’obtenir le fichier correspondant.
Springerlink a été traité : 3 fichiers sont actuellement dans Bacon et mis à jour selon les changements détectés sur KB+.
Enfin, Brill – Classical Studies Ebooks Online n’est disponible dans aucune base de connaissance libre. Mais, compte tenu de l’attente dont vous nous avez fait part concernant ce fichier, nous avons décidé de le générer à partir des listes de titres fournies par l’éditeur. Cette exception nous est rendue possible par les informations du Sudoc dont nous disposons. Il ne s’agit en rien d’une entorse au principe que nous nous sommes fixé : l’ambition de la démarche Bacon – convaincre les éditeurs de nous transmettre les métadonnées afin de disposer de fichiers mis à jour quasiment en temps réel et de les impliquer dans l’amélioration de la qualité de ces métadonnées pour le bénéfice de la totalité de la chaîne – ne s’applique qu’au domaine francophone.

À venir

Pour le domaine francophone

Les mois qui viennent de s’écouler nous ont permis de parfaire les procédures mises en œuvre dans les échanges avec les éditeurs autour des fichiers KBART. Nous avons mené à bien ces échanges avec un certain nombre d’entre eux et intégré l’ensemble des bouquets qu’ils proposent. L’objectif est d’élargir cette exhaustivité, menée à bien pour quelques éditeurs, à l’ensemble de l’édition scientifique francophone.

Nous sommes aujourd’hui en relation avec 10 éditeurs qui ont accepté de fournir du KBART mais dont les fichiers ne nous sont pas encore parvenus ou, dans le cas contraire, qui ne peuvent être chargés dans les versions dont nous disposons pour cause de qualité insuffisante.

Il s’agit de :

  • Brepols
  • Cyberlibris
  • Droz
  • Editions Francis Lefebvre
  • Editions Législatives
  • EM Premium
  • Harmathèque
  • Lavoisier
  • Numérique Premium
  • OIE

Par ailleurs, l’expérience nous l’a prouvé, il nous faut continuer à solliciter ceux pour lesquels nous n’avons encore obtenu aucune réponse. Tant que nous parviendrons, par les moyens dont nous disposons, à convaincre régulièrement de nouveaux éditeurs à accepter notre collaboration, nous pourrons continuer à alimenter la base de connaissance et ainsi favoriser un signalement de qualité pour la documentation électronique.

Il faut en effet conserver à l’esprit que Bacon s’inscrit dans une perspective à long terme. Chaque éditeur qui parvient à finaliser la collaboration par le dépôt automatique de fichiers KBART dans la Base de COnnaissance Nationale participe, d’une manière simple et efficace, à l’amélioration de la qualité de ses métadonnées de signalement, au quotidien. En effet, chaque nouvelle version déposée sur nos serveurs est évaluée et les erreurs sont transmises à l’éditeur.

De nouveaux bouquets viendront prochainement enrichir la base, ceux des éditeurs Cyberlibris, Lavoisier et Numerique Premium.

Pour le domaine non francophone

L’ensemble des fichiers disponibles chez KB+ ayant été intégré, le travail se porte dorénavant sur CUFTS. 23 fichiers supplémentaires pourront ainsi être chargés dans la base.

Par ailleurs, deux fichiers en cours de traitement devraient pouvoir être exposés prochainement : la Complete Freedom Collection d’Elsevier et le bouquet Couperin d’IOP.

Enfin, peut-être aurez-vous déjà remarqué la mise en place d’un nouveau flux RSS qui permet de suivre la mise en ligne des nouveaux packages sur bacon.abes.fr. Le suivi RSS des mises à jour de l’ensemble des packages reste disponible et n’a subi aucune modification. Autrement dit, les nouveaux packages continueront à y apparaître.

Et n’oubliez pas ! Pour nous faire part de vos demandes d’améliorations, pour pointer des erreurs contenues dans les données ou pour toute autre question, le guichet AbesSTP est à votre disposition.

%d blogueurs aiment cette page :