h1

L’ABES et ORCID concluent un protocole d’entente (Memorandum of Understanding)

6 juillet 2016

logo_orcid

Suite aux discussions entre l’ABES et ORCID en 2015, nous sommes ravis d’annoncer que nos deux organisations ont signé un protocole d’entente, nous engageant à dialoguer davantage sur l’interopérabilité technique et la coopération en matière de communication.

Ensemble, l’ABES et ORCID ont une contribution importante à apporter à la communauté scientifique : la coordination des efforts pour l’adoption d’identifiants pour les acteurs de la recherche, et de normes pour gérer l’accès et l’attribution des travaux de recherche.

Les deux organisations visent ainsi à améliorer et à harmoniser leurs schémas de métadonnées, à développer de nouvelles API et à créer des services complémentaires à destination des utilisateurs professionnels ou finaux. logoABES-150-249

 

 

Ce protocole d’entente Memorandum of Understanding met en exergue les thèmes suivants :

  • Encourager l’utilisation d’identifiants pérennes pour les chercheurs et les organisations, notamment dans les travaux académiques, les publications scientifiques et les archives de la recherche.
  • Diffuser les avantages des systèmes d’identification pour les chercheurs, à savoir sensibiliser et encourager les interactions entre les identifiants IdRef et les identifiants ORCID au sein de la communauté française de l’enseignement supérieur et de la recherche.
  • Renforcer et accroître le volume et la qualité des liens producteurs-productions disponibles, notamment pour les machines.
  • Explorer l’utilisation des identifiants ORCID dans les notices d’autorité, et corrélativement celle des données d’autorité IdRef dans les comptes ORCID.
  • Développer des cas d’usage et encourager l’utilisation des API ORCID dans les systèmes maintenus par l’ABES tels que theses.fr, Sudoc, etc., et les systèmes membres du réseau IdRef tels que Persée, ADUM, etc.

Pour réaliser ce programme, les deux organisations vont poursuivre le travail de recueil et d’analyse des besoins et des exigences auprès des institutions académiques françaises et des organismes de recherche, qui ont exprimé un intérêt à l’égard d’ORCID et d’IdRef.

Ce travail de coopération ABES/ORCID est un préalable qui pourra nourrir la réflexion et aider à la décision quant à une intégration encore renforcée. La question d’une adhésion, ainsi ouvertement posée, pourra s’inscrire conformément aux préconisations de la BSN dans une perspective concertée des acteurs français de l’IST.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :