Bonnes pratiques pour la qualité des données de l’ESR : parution du manuel « Qualité des imports »

Print Friendly, PDF & Email

Enrichies au quotidien par l’activité des catalogueurs des différents réseaux documentaires coordonnés par l’Abes, la base Sudoc bénéficie également de nombreux imports de données bibliographiques, assortis le plus souvent d’une gamme de traitements et d’enrichissements réalisés par les services de l’Agence.

Qu’il s’agisse des imports en provenance des bibliothèques Sudoc elles-mêmes (lors de leur adhésion au réseau Sudoc, d’une réinformatisation dans le cadre de l’accord-cadre SGBm….) ;  des métadonnées en provenance des éditeurs scientifiques et agrégateurs de ressources électroniques (acquises dans le cadre du  dispositif Licences nationales ou de certains groupements de commandes) ; de demandes spécifiques de la part des bibliothèques Sudoc, cette variété des sources, qui constitue une réelle richesse en terme de complétude des données disponibles dans le Sudoc, nécessitait la définition d’un cadre commun, apte à garantir la qualité des données bibliographiques de l’ESR et la fluidité des échanges.

Manuel Qualité des imports

C’est dans cette optique que l’Abes publie ce jour le manuel Qualité des imports, désormais à la disposition des établissements Sudoc  et des fournisseurs de données pour préparer leurs données en vue d’un import dans la base Sudoc. Celui-ci fournit des consignes générales qui définissent un niveau de qualité minimal, en deçà duquel un import ne peut être accepté.

Exprimées indépendamment de tout format en termes de contenus et de structures de données, ces consignes s’appliquent à divers types de documents (monographies, cartes, chapitres, articles …), à l’exception des notices de thèses originelles (circuit et consignes spécifiques à STAR) ; d’archives et manuscrits (circuit et consignes spécifiques à Calames) ; de bouquets de ressources électroniques (circuit et consignes spécifiques à BACON) ; de périodiques (circuit et consignes négociés avec le CIEPS – Centre International d’Enregistrement des Publications en Série).

Outre l’optimisation de la qualité des données, cette démarche a pour objet d’accompagner les fournisseurs (éditeurs, agrégateurs..) dans leurs démarches d’ouverture et d’exposition de leurs métadonnées.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Partagez
Aller au contenu principal