SGBm : ouverture à la Cité des Sciences et de l’Industrie

L’Abes a le plaisir d’annoncer l’ouverture à la Bibliothèque de la Cité des Sciences et de l’Industrie – BCSI  du premier SGBm, solution de gestion de bibliothèques en « mode service » de la société Ex Libris (SGB Alma et Primo, outil de découverte adossé à la base de connaissances Primo Central Index).

Impliquée dès l’origine en tant qu’établissement pilote du projet SGBm, l’équipe projet de la BCSI – 3 personnes sur 2,5 ETP –  indique que « tout s’est parfaitement déroulé ». Malgré un planning resserré sur 6 mois, le calendrier a été tenu. « Une première dans l’histoire des projets informatiques », comme le souligne plaisamment le chef de projet.

L’équipe projet précise avoir particulièrement apprécié la « forte implication de l’Abes, essentiellement en phase préparatoire », ainsi que la « bonne conduite du projet,  l’implication des équipes techniques et la qualité de l’accompagnement proposé par Ex Libris » – formation administrateur (3 jours) ; ateliers Primo (2 jours) ; tutoriels en ligne (32 heures), certification.

En tant que centre de Ressources de la  Cité des Sciences et de l’Industrie,  la BCSI met à disposition de ses usagers environ 120 000 documents, dont 10 % de ressources électroniques, une collection spécialisée couvrant les différents domaines Sciences et Techniques.  Avec  l’outil de découverte de la suite Ex Libris, l’accompagnement des lecteurs vers la richesse des collections scientifiques en accès libre sur Internet est clairement favorisé.  Le « parcours de découverte » proposé à l’utilisateur s’enrichit de milliers de références issues d’une vingtaine de sources en libre accès – parmi lesquelles les francophones Galllica, HAL, Persée mais aussi Arxiv, HathiTrust, Biomed Central, Wikipedia… –  sélectionnées dans la base de connaissances Primo Central Index. Une navigation à facettes intuitive facilite ce parcours, permettant par exemple de limiter sa recherche aux documents disponibles à la BCSI, d’explorer un sujet, la production d’un auteur ou de recourir à des services bibliographiques ergonomiques, comme la citation ou l’export de références.

Prochaines étapes en  mai avec l’ouverture programmée des solutions SGBm à la BIU Montpellier et à la BCU Clermont Ferrand. Côté Abes,  les équipes travaillent à l’optimisation des interactions et flux de données entre les outils de l’Abes et le SGBm. A suivre très prochainement de façon détaillée dans un billet technique sur le blog Punktokomo.

 

Tweetez
Partagez
Partagez