Synchronisation Alma-Sudoc : un nouveau workflow pour la gestion de la documentation électronique

Print Friendly, PDF & Email

Le circuit de synchronisation entre le Sudoc et la solution de SGB Alma d’Ex Libris est le fruit d’une longue et fructueuse collaboration avec les équipes des universités de Bordeaux et de Toulouse, premiers établissements à avoir intégré ce nouveau circuit au début du mois de mai. Bien que le recul ne soit pas encore important, on peut d’ores et déjà se réjouir du travail accompli : au 31 mai, environ 60 000 notices ont été localisées pour ces deux établissements, preuve que ce nouveau circuit tient ses promesses.

Ce circuit de synchronisation répond à plusieurs enjeux et attentes des établissements Sudoc, comme notamment l’optimisation du signalement des exemplaires, l’enrichissement et la qualité des données exposées. En créant un véritable cercle vertueux pour la production et l’exposition des données, cette solution technique efficace et rationnelle est destinée principalement aux gestionnaires de la documentation électronique du réseau Sudoc.

Si le premier périmètre de production a été établi en collaboration avec les établissements ayant opté pour la suite Alma – Exlibris dans le cadre du projet SGBm, précisons que le circuit de synchronisation a vocation à s’élargir à tout établissement intéressé, quel que soit son Système de Gestion de Bibliothèques.

Le workflow en bref

Conçu pour une plus grande valorisation des données, ce workflow de synchronisation s’applique à chacune des étapes du circuit des données : de la création des inventaires dans Alma au moissonnage par le Sudoc, de l’exemplarisation automatique à la gestion des erreurs de validation et à la communication des mises à jour dans le cadre des transferts réguliers.

Le futur proche

Dés septembre, de nouveaux établissements pourront intégrer le circuit. Ces intégrations seront réalisées par déploiements successifs, selon un calendrier ajusté en collaboration avec les établissements et les équipes de l’Abes. Un accompagnement fonctionnel et technique sera bien entendu proposé aux établissements intéressés.

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour, il est question de la création des inventaires dans Alma. Apparemment c’est le point de départ de ce cercle vertueux. De quoi s’agit-il ? A quoi cela correspond pour d’autres SGB comme par exemple le nôtre = Koha ?

    Un module ERM (electronic ressources management) est en cours de fabrication pour Koha; faudra t-il attendre qu’il soit prêt, ou bien est-ce que Koha pourra intégrer ce workflow sans intégrer de ERM ?
    Cordialement,
    Laurent Quinson

    1. Bonjour,
      Il s’agit ici de créer un exemplaire automatiquement dans le Sudoc à partir de l’activation d’une ressource électronique pourvue d’un PPN valide dans le SGB et de fournir en retour la notice bibliographique du Sudoc associée via les transferts réguliers au SGB.
      Les programmes mis en place côté Sudoc sont standards afin de permettre une future implémentation avec d’autres SGB comme Koha qui devra être associé à un résolveur de lien.
      Le module ERM n’est pas nécessaire dans ce circuit.
      Cordialement, Géraldine Lambert

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Partagez
Aller au contenu principal