SGBm : le déploiement se poursuit

Print Friendly, PDF & Email

Nouvelle étape pour le projet SGBm, l’Abes a le plaisir d’annoncer le passage en production de quatre nouveaux établissements, qui à eux seuls illustrent la diversité des problématiques des bibliothèques de l’ESR ainsi que leur engagement commun auprès de  leurs usagers – étudiants, doctorants ou enseignants-chercheurs – pour faciliter l’accès à la richesse des ressources documentaires à leur disposition.

Antilles et Guyane : d’un catalogue commun à deux entités indépendantes

Début juin, ce sont les SCD de l’université des Antilles et de l’université de Guyane qui embarquaient à bord du SGBm. Associés dans le projet de réinformatisation de leur catalogue – commun jusqu’alors, les deux SCD ont travaillé de concert afin de le séparer en deux entités indépendantes conformément à l’évolution de leurs statuts respectifs.

Le mot des équipes

« En dépit de ressources humaines limitées, l’effort conjoint des deux équipes a permis de mener à terme le projet en seulement six mois, afin que le système soit opérationnel pour la rentrée scolaire 2019/2020.

Grâce au SGBm, les deux communautés universitaires bénéficient désormais de nouveaux services documentaires tels que le renouvellement des prêts et la réservation des documents en ligne. La gestion des ressources électroniques est également simplifiée. 

Les équipes adressent de chaleureux remerciements à l’Abes : le cadre et les outils performants qu’ils ont mis à leur disposition ont permis de réduire le temps de travail consacré au projet et son délai de réalisation. Le soutien des nombreux collègues des bibliothèques qui nous ont fait profiter de leur expérience du SGBm a également favorisé la réussite du projet. Qu’ils soient tous remerciés ! »

Lille : un projet fédérateur suite à la fusion des universités

Fin août,  ce sont les 40 bibliothèques de l’université de Lille qui franchissaient le pas. Pour mettre en œuvre ce processus de réinformatisation, le SCD de l’université de Lille, les bibliothèques associées ainsi que les bibliothèques partenaires (Centrale Lille, ENSAIT, Sciences Po Lille) se sont engagées ensemble dans le projet afin de se doter à l’horizon 2019 d’un outil documentaire commun.

Le mot des équipes

« Ce projet a été très fédérateur dans le cadre de l’unification des universités lilloises et a impliqué une grande mobilisation des équipes.  Il est l’aboutissement d’un travail de 7 ans puisque l’université de Lille 3 avait rejoint le projet SGBm dès le début en tant que site pilote. Le périple fut long, intense et collectif, tant avec les sites pilotes et l’Abes qu’au sein du réseau lillois et ses 40 bibliothèques.

La complexité du projet lillois a été de réaliser une fusion de 3 SIGB (2 Horizon, 1 Aleph) vers Alma. Ce projet de réinformatisation a été un élément structurant fort, à la fois pour les BU et pour leurs partenaires : la mise en œuvre de ce nouvel outil à l’été 2019 a incité au partage de pratiques professionnelles et au renforcement de la cohérence du réseau documentaire. »

Lorraine : un projet structurant au sein de l’Université

Enfin, début septembre, c’était le tour des bibliothèques de la Direction de la Documentation et de l’Édition de l’université de Lorraine de mettre en service leur nouveau système de gestion et leur nouvel outil de recherche documentaire commun.

 Le mot des équipes  

« Le travail fourni pendant 18 mois pour la réalisation de ce projet est intense et a mobilisé tout aussi bien des personnels de la Direction de la Documentation et de l’Edition que des personnels d’autres directions de l’Université (Direction du Numérique, Direction des Achats et des Marchés Publics…).

La Direction de la Documentation et de l’Édition remercie l’Abes pour son accompagnement sur ce marché subséquent ainsi que les sites pilotes pour leur disponibilité et le partage constant d’expérience et de documentation. »

En bref

Notons qu’au terme de leurs marchés subséquents respectifs, ces établissements ont choisi les outils Alma et Primo d’Ex Libris.

Bibliothèques de l’Université des Antilles

Accéder au catalogue Kolibris+

 

  • chef de projet : Didier Moullet
  • responsable catalogue et données : Chantal Asselin
  • informatique : Joël Thétis
  • périmètre : 1 ILN composé de 6 RCR, dont 1 électronique
  • collections signalées : 172 000 monographies imprimées pour 356 000 exemplaires ; 95 000 ebooks
  • 54 agents de bibliothèques, 414 enseignants-chercheurs, 13 000 étudiants

Bibliothèques de l’Université de Guyane

Accéder au catalogue Tatou

 

  • cheffe de projet : Marie Latour
  • adjoint : Camel Boumedjmadjen
  • périmètre : 1 ILN composé de 1 RCR
  • collections signalées : 47 000 monographies imprimées pour 82 500 exemplaires ;  60 000 ebooks
  • 11 agents de bibliothèques ; 140 enseignants-chercheurs ; 4 200 étudiants

Bibliothèques de l’université de Lille

Accéder au catalogue Lillocat  

 

  • cheffe de projet : Sophie Demange
  • périmètre : 1 ILN composé de 40 RCR
  • collections signalées : 1 100 000 notices bibliographiques pour 2 122 000 exemplaires
  • 300 agents de bibliothèques toutes bibliothèques confondues ; 100 000 lecteurs

Bibliothèques de l’université de Lorraine

Accéder au catalogue Ulysse 

  • cheffe de projet :Stéphanie Maréchal
  • périmètre : 28 bibliothèques universitaires, 28 bibliothèques associées et partenaires
  • collections signalées : 997 027 titres imprimés pour 2 084 611 exemplaires ; 453 419 titres électroniques.
  • 242 agents ayant suivi et/ou continuant de suivre les formations à ces nouveaux outils

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Partagez