h1

Le site de dépôt ABES pour les archives Elsevier

29 novembre 2010

Les membres du groupement de commandes actuel Elsevier bénéficient de l’accès aux revues électroniques d’Elsevier via la plate-forme de l’éditeur, Sciencedirect, moyennant un abonnement dans le cadre du marché passé entre l’ABES et Elsevier. Ce marché, conclu initialement pour une période de 2 ans, de 2008 à 2009, a été reconduit pour une année supplémentaire en 2010.
Cet accord prévoit qu’à l’issue du marché, les établissements ne renouvelant pas leur abonnement en 2011 avec la société Elsevier ni pour la collection Freedom, ni pour la collection Cell Press disposent d’un droit d’accès, pour leurs utilisateurs autorisés, aux archives de leurs collections de référence. Il s’agit de leurs « données acquises » qui correspondent à une liste de titres qui a pu évoluer mais qui représente la même enveloppe financière. Le nombre de titres de cette liste de références correspond généralement aux abonnements papier de l’établissement et est en général plus réduite que le bouquet. L’antériorité de ces données remonte au 1er janvier 1995 et les données acquises couvrent donc la période qui va du 1er janvier 1995 au 31 décembre 2010.
L’ABES a été chargée d’assurer  le dépôt et la diffusion des « archives » (à ne pas confondre avec les archives historiques d’Elsevier c’est-à-dire les revues numérisés pour les années antérieures à 1995 et commercialisées par Elsevier) pour les établissements autres que les EPST. En aucun cas l’ABES n’assurera une mission d’archivage pérenne de secours, mission qui incombe à la Bibliothèque royale des Pays-Bas.
Le site de dépôt ABES pour les archives Elsevier est donc une solution de secours pour les établissements qui ne souhaitent pas participer au nouveau groupement de commandes Elsevier en 2011. Il ne s’agit en aucun cas d’une solution de substitution à l’abonnement à l’offre Elsevier.
D’une part les fonctionnalités proposées pour la recherche sont sensiblement réduites. L’accès au résumé et au texte intégral des articles se fait uniquement : soit par feuilletage des titres des revues (par années, volumes, numéros), soit par recherche simple  (titre de l’article, résumé ou mots-clés et/ou titre de revue et/ou auteur et/ou volume et/ou numéro).
D’autre part, les fonctionnalités de la plate-forme Elsevier telles que les statistiques de consultations conformes Counter, la compatibilité Open Url, l’export de références vers un logiciel de gestion de références bibliographiques, la liste des articles liés, ne sont pas proposées sur le site de dépôt de l’ABES.
Enfin, il faut préciser que la mise en place et l’ouverture des accès de cette plate-forme à un ou plusieurs établissements nécessitent pour l’ABES un délai pour activer les comptes. Le calendrier que l’ABES proposera sera fonction du nombre d’établissements concernés et des volumétries en jeu.
Ce service avait été créé en 2007 pour les établissements qui se seraient désabonnés à l’issue du marché 2005-2007. Il est aujourd’hui réactivé dans la perspective d’un nouveau marché à partir de 2011.

%d blogueurs aiment cette page :