L’Abes soutient la recherche en humanités numériques : une coopération fructueuse avec le LARHRA

Print Friendly, PDF & Email

Le 1er juillet 2019, le Conseil d’administration de l’Abes a validé la convention de coopération entre l’Abes et le LARHRA – Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (UMR CNRS 5190), formalisant ainsi une coopération déjà ancienne entre les deux organismes. Cette convention stipule que «les parties s’engagent  à conduire une réflexion commune sur l’alignement des modèles de structuration des données bibliographiques (LRM) et historiques (CIDOC CRM) ; à développer avec les technologies du Web sémantique la publication des données préalablement alignées sur les ontologies de référence (IdRef) ; à enrichir les données publiées sur le site IdRef avec des données de qualité issues de la recherche en Histoire

Rappelons que, depuis 2014, un dialogue au long cours s’est établi entre le LARHRA et l’Abes, avec comme objectif  commun de répondre à l’enjeu de l’interopérabilité des données, l’adossement aux référentiels tenant une part importante à la concrétisation de cet objectif. Par une réflexion et des actions communes qui mêlent partage de bonnes pratiques et fertilisation croisée, ces travaux ont apporté aux deux organismes des avancées respectives conséquentes pour le déploiement de données conformes au principes FAIR, à savoir «trouvables, accessibles, interopérables et réutilisables ».

La coopération entre l’Abes et le LAHRHA prend un tour encore plus marqué puisqu’à l’occasion de l’appel à projets Flash lancé par l’ANR « Science ouverte : pratiques de recherche et données ouvertes », l’Abes et le LARHRA sont associés au laboratoire d’archéologie ArchéOrient (UMR 5133), la Maison de l’Orient et de la Méditerranée ainsi qu’à sept autres institutions, pour porter le projet HisArc-RDF « Partage et réutilisation de données archéologiques et historiques ». Un projet retenu parmi les 25 projets sélectionnés par l’ANR mi-juillet 2019. Les travaux débuteront en janvier 2020 pour une durée de 18 mois.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Partagez