h1

Projet API Sudoc : les chantiers 2012

2 décembre 2011

Le projet API Sudoc est avant tout une méthode, qui vise à développer de nouveaux services autour des données Sudoc, en s’affranchissant des contraintes imposées par les progiciels historiques du catalogue. C’est ainsi que le projet API Sudoc a permis l’existence d’IdRef et de SELF Sudoc, mais il est également  à l’origine de certaines réalisations moins visibles, plus techniques mais précieuses : échanges de données entre STAR et Sudoc, exemplarisation automatique rénovée, intégration des données Sudoc au web de données, micro web services WHERE et BIBLIO.

En 2012, le chantier continue. Ou plutôt, les chantiers. Et certains sont déjà bien engagés :

  1. Dès la fin de cette année, de nouveaux micro web services seront lancés.
  2. Au premier semestre 2012, une interface de visualisation des plans de conservation partagée (PCP) sera ouverte. En exploitant les états de collection des périodiques, elle donnera à voir dans un premier temps les lacunes et les redondances existant dans un périmètre modulable de bibliothèques (PCP, département, région, toute la France, etc.). Cette application a une longue histoire. Elle aurait dû voir le jour comme une évolution de l’interface publique du Sudoc. Après réflexion, étude de faisabilité technique et discussion avec les membres du réseau Sudoc PS, l’ABES est arrivée à la conclusion qu’il était préférable de repartir d’une page blanche.
  3. Au second semestre 2012, l’ABES proposera une interface Web dédiée à l’exemplarisation des notices Sudoc et Sudoc PS. Cette nouvelle application s’adresse d’abord aux collègues qui n’utilisent WinIBW que pour exemplariser un document, sans modifier la description bibliographique. Elle pourra également avoir un impact fort sur le fonctionnement du réseau Sudoc PS : si elles le souhaitent, les bibliothèques qui dépendent d’un centre régional (CR) pour mettre à jour leurs exemplaires pourront le faire directement dans le Sudoc, via cette interface simple d’accès et d’utilisation. Un prototype est en cours de réalisation. Il servira de base de discussion au sein d’un groupe de travail qui sera bientôt constitué.
  4. Enfin, toujours au second semestre, le pôle ADELE et l’équipe API Sudoc travailleront ensemble autour des métadonnées qui décrivent les archives Springer acquises dans le cadre des licences nationales. A titre expérimental, il s’agira d’imaginer une nouvelle chaîne de traitement pour ce type de données. En amont, nous chercherons à partir des données les plus riches et fiables possibles : des notices XML d’articles, plutôt que des notices MARC de périodiques. En aval, il s’agira de convertir les données dans différents formats, afin de multiplier les canaux de signalement et donc de valorisation potentiels.

Ces différents chantiers feront l’objet de billets plus précis sur le blog Punktokomo, les commentaires grand ouverts.

%d blogueurs aiment cette page :