Archive for the ‘Licences Nationales’ Category

h1

ISTEX : nouvelles licences nationales

17 juillet 2017

Trois nouveaux corpus d’archives viennent d’être acquis en Licences nationales dans le cadre du programme d’acquisitions ISTEX.

Geological Society of London Publishing :  la société savante Geological Society, créée au Royaume-Uni au début du XIXème siècle, couvre le domaine de la Géologie. Peu après sa création, la maison d’édition qui lui est associée, GSL Publishing, a vu le jour.

Corpus acquis : 305 titres d’ebooks publiés entre 1964 et 2008.

Brepols Publishers : cette maison d’édition belge créée en 1796 publie des ressources en histoire ancienne et médiévale, littérature, linguistique, pensée et théologie médiévales. Corpus acquis  :

  • 45 titres de revues, le fascicule le plus ancien datant de 1882 et le plus récent de 2012.
  • 849 titres d’ebooks,  en majorité en langue anglaise mais aussi en français,  espagnol,  allemand et italien.

En savoir plus : http://www.licencesnationales.fr/deux-licences-nationales-supplementaires/

 

 

h1

ISTEX : toutes les données de signalement accessibles via BACON

10 juillet 2017
L’équipe Bacon signale la mise à disposition d’un nouveau fichier au format KBart comportant l’ensemble des métadonnées des ressources ISTEX accessibles via la plate-forme ISTEX.
Exportable à partir de la base de connaissance BACON, ce fichier constitue pour les bénéficiaires des Licences Nationales une garantie d’obtenir des données actualisées, exhaustives, conformes à celles  à disposition  via la plate-forme ISTEX et directement réutilisables par les outils de découverte.
h1

ISTEX : nouvelle licence nationale Duke Mathematical Journal

4 juillet 2017

duke_university_pressL’ABES annonce la signature d’une nouvelle Licence Nationale ISTEX avec les presses de l’Université américaine Duke, connues pour leurs publications dans le domaine des mathématiques.

Cette licence concerne les archives du prestigieux Duke Mathematical Journal, sur une large couverture temporelle : 161 volumes deviennent disponibles, soit la totalité des articles publiés depuis les origines de la revue en 1935,  jusqu’en 2012. L’ouverture des accès est confirmée pour l’ensemble des établissements bénéficiaires.

Cette acquisition marque la 23ème licence négociée dans le cadre d’ISTEX.

h1

Licences Nationales – Bienvenue à Cambridge University Press !

6 décembre 2016
cambridge20university20press20logo_01L’Abes a le plaisir d’annoncer la signature d’une nouvelle Licence Nationale ISTEX avec les éminentes éditions Cambridge University Press, ce qui porte à 20 le nombre de ressources acquises dans le cadre du dispositif ISTEX.
Cette licence donne accès à un bouquet de 312 titres de revues en langue anglaise, traitant de toutes les disciplines scientifiques, bien qu’à forte dominante SHS. La couverture temporelle de la collection rétrospective Cambridge University Press est large : les parutions les plus anciennes remontent aux « origines » – soit à partir de 1770 – et couvrent jusqu’à 2010 inclus, voire 2014 pour quelques titres.
Disponibles sur la plateforme de l’éditeur, les revues seront prochainement intégrées à la plateforme ISTEX.

En savoir plus sur l’ensemble des ressources acquises 

h1

Signalement des licences nationales ISTEX

25 février 2014

Au-delà de la négociation des ressources numériques en licence nationale dans le cadre d’ISTEX, l’ABES œuvre depuis quelques mois à leur signalement en utilisant les méthodes renouvelées du Hub de métadonnées.

Ainsi les notices des corpus Brill et Nature Publishing Group sont d’ores et déjà exemplarisées dans le Sudoc (« ABES-Licence Nationale » ). Par ailleurs, des listes au format Kbart ont été transmises au réseau pour les corpus RSC, Nature et Brill et des listes de ppn papier des titres concernés ont été mises à la disposition auprès des correspondants des réseaux afin de les aider dans leurs éventuels projets de désherbage ou de plans de conservation partagée…

Pour bien comprendre le process : http://punktokomo.abes.fr/2014/02/25/politique-de-signalement-des-licences-nationales-istex/

h1

Négociations Elsevier – communiqué de presse

11 février 2014

Au terme de plusieurs mois de négociations, le consortium Couperin en charge de la négociation, l’ABES, opérateur chargé de l’acquisition de la ressource et l’éditeur Elsevier sont parvenus à un protocole d’accord concernant l’abonnement à la Freedom collection en licence nationale.

Ce post pour relayer le communiqué envoyé hier à la presse  : Lire le communiqué de presse

h1

Brill, Royal Society of Chemistry, Nature et Elsevier : le portefeuille de ressources acquises en licence nationale s’étoffe

22 janvier 2014

logo_istex

avenir

Le programme ISTEX, projet d’investissement d’avenir financé par le Commissariat Général  à l’Investissement et l’Agence Nationale de la Recherche, débute bien l’année avec la signature de quatre licences nationales.

En effet, outre l’accord conclu avec Brill, trois nouveaux accords ont été finalisés en ce tout début d’année 2014, offrant à la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche de nouvelles ressources documentaires. D’ores et déjà, ce sont environ six millions d’articles issus de près de 2 500 titres de journaux scientifiques parmi les plus prestigieux qui sont rendus accessibles à l’ensemble de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche.

La licence nationale signée avec la Royal Society of Chemistry (RSC) met à disposition 118 titres de revues, soit environ 219 000 articles publiés de 1841 à 2010, principalement en chimie. L’accord conclu avec Nature Publishing Group ouvre quant à lui la totalité des archives, depuis 1869 jusqu’à 2012 inclus, de la prestigieuse revue Nature, ainsi que les archives de sept autres titres spécialisés en immunologie, biologie, chimie, neurosciences, soit environ 400 000 articles au total. Quand au  contrat passé avec Elsevier, il inclut près de 2250 titres publiés depuis l’origine (1823) jusqu’en 2001, soit environ 5,7 millions d’articles scientifiques en provenance de cet éditeur majeur dans le paysage de l’édition scientifique mondiale.

Lire le communiqué de presse