Archive for the ‘Actualités de l’ABES’ Category

h1

OpenEdition : journée d’immersion à l’ABES

19 juillet 2017

Depuis 2013, le dispositif d’immersion mis en place par l’ABES a bénéficié autant aux agents de l’Abes qu’aux membres des réseaux, partenaires de l’IST et éditeurs. En effet, l’immersion n’est pas un simple stage d’observation : les agents qui y participent sont directement impliqués dans les activités de l’établissement d’accueil, ce qui permet d’améliorer certains services  (ex : le guichet ABESstp), de partager de nouvelles compétences  (ex : les outils de découverte) ou de renforcer les collaborations déjà existantes. Lire les billets publiés au sujet des stages d’immersion précédents sur Fil’Abes et Punktokomo.

Au printemps dernier, c’est l’éditeur OpenEdition qui a souhaité participer à ce dispositif. Ainsi, le 19 juin dernier, après un premier contact avec l’équipe BACON au sujet de la fourniture de fichiers KBart, une journée de travail a été organisée. Rassemblant plusieurs agents de l’ABES, l’agent d’OpenEdition en immersion ainsi que plusieurs membres du réseau Sudoc et d’OpenEdition (en visioconférence depuis Tours et Marseille), des sujets constructifs autour des données OpenEdition traitées par l’ABES ont été approfondis, tels que :

  • l’implémentation de l’identifiant ORCID par OpenEdition, une décision qui ouvre des perspectives riches en termes d’alignements avec IdRef. Rappelons qu’une démarche du même ordre a été menée avec le référentiel Auteurs de Persée. Voir à ce sujet la présentation de Viviane Boulétreau lors des Journées ABES 2017
  • les imports : OpenEdition transmettant régulièrement des notices UNIMARC et des fichiers KBart pour alimenter respectivement le Sudoc et BACON, les échanges ont porté sur la qualité des données et précisé les tenants et aboutissants des exigences bibliographiques de l’ABES
  • la participation à la démarche Qualité CERCLES, les notices d’e-books OpenEdition étant prise en charge par le SCD de l’université François Rabelais de Tours. Lire le billet Punktokomo exposant en détail le travail réalisé

Entre autres bénéfices de cette journée d’immersion, qui a permis d’affiner les relations initiées depuis quatre ans avec OpenEdition, l’occasion a été donnée de « mettre autour de la même table » l’ensemble des partenaires intervenant dans la chaîne des métadonnées. Une expérience enrichissante à renouveler !

 

h1

ISTEX : nouvelles licences nationales

17 juillet 2017

Trois nouveaux corpus d’archives viennent d’être acquis en Licences nationales dans le cadre du programme d’acquisitions ISTEX.

Geological Society of London Publishing :  la société savante Geological Society, créée au Royaume-Uni au début du XIXème siècle, couvre le domaine de la Géologie. Peu après sa création, la maison d’édition qui lui est associée, GSL Publishing, a vu le jour.

Corpus acquis : 305 titres d’ebooks publiés entre 1964 et 2008.

Brepols Publishers : cette maison d’édition belge créée en 1796 publie des ressources en histoire ancienne et médiévale, littérature, linguistique, pensée et théologie médiévales. Corpus acquis  :

  • 45 titres de revues, le fascicule le plus ancien datant de 1882 et le plus récent de 2012.
  • 849 titres d’ebooks,  en majorité en langue anglaise mais aussi en français,  espagnol,  allemand et italien.

En savoir plus : http://www.licencesnationales.fr/deux-licences-nationales-supplementaires/

 

 

h1

Journée d’étude « Métadonnées en bibliothèques : attention travaux ! »

10 juillet 2017
Le 14 novembre 2017 aura lieu à la BnF, dans le cadre du programme Transition Bibliographique, la 2ème journée du groupe de travail « Systèmes & Données ».
Destinée aux responsables de SIGB, aux éditeurs de logiciels, aux fournisseurs de notices et, plus largement, à tous les agents intéressés par ces questions, elle mettra  l’accent sur des retours d’expérience de chantiers liés aux métadonnées en bibliothèques et cherchera à apporter des réponses concrètes à la question : « Comment engager la Transition bibliographique dès aujourd’hui ? ».
h1

ISTEX : nouvelle licence nationale Duke Mathematical Journal

4 juillet 2017

duke_university_pressL’ABES annonce la signature d’une nouvelle Licence Nationale ISTEX avec les presses de l’Université américaine Duke, connues pour leurs publications dans le domaine des mathématiques.

Cette licence concerne les archives du prestigieux Duke Mathematical Journal, sur une large couverture temporelle : 161 volumes deviennent disponibles, soit la totalité des articles publiés depuis les origines de la revue en 1935,  jusqu’en 2012. L’ouverture des accès est confirmée pour l’ensemble des établissements bénéficiaires.

Cette acquisition marque la 23ème licence négociée dans le cadre d’ISTEX.

h1

Projet FNE : appel d’offres

4 juillet 2017

À l’heure du web de données, les référentiels constituent un enjeu stratégique de visibilité et d’appropriation des données d’autorités.

Le projet porté par l’Abes et le département Métadonnées de la BnF pour la construction commune d’un Fichier national d’entités (FNE)  s’inscrit dans cette dynamique et marque une étape d’envergure dans la synchronisation des données gérées par les agences et leurs réseaux.

Pour initier le processus d’aide à la décision, l’Abes et la BnF publient un appel d’offre. Son objectif :  effectuer une analyse comparative à partir d’une sélection de fichiers de données d’autorité/référentiels en recueillant des informations sur les conditions de co-production, la gouvernance stratégique, l’architecture technique, les aspects financiers (…).

N’hésitez pas à relayer largement cette information !

h1

Lettre ouverte pour des métadonnées de qualité

30 mai 2017

L’Abes co-signe une lettre ouverte à destination des sociétés commercialisant des bases de connaissances pour une réutilisation optimisée des métadonnées en provenance de bases de connaissances libres.

En effet, depuis quelques années, les bases de connaissances libres se multiplient. Emboîtant le pas à GoKB, KB+ ou ERDB-JP, BACON – Base de COnnaissance Nationale partage de nombreux points communs avec ces initiatives : toutes ont fait le choix de l’ouverture des données – tant sur le plan juridique (licence CC0) que sur le plan technique, et estiment important de maintenir un niveau de qualité élevé de ces données, soit en travaillant directement avec les producteurs initiaux (éditeurs, agrégateurs) soit en améliorant elles-mêmes ces données.

Pour leur part, les sociétés commercialisant des bases de connaissances – généralement liées à un outil de découverte- sont encouragées à utiliser ces données, ce qu’ils font volontiers mais hélas pas toujours de manière optimale : les packages mis à leur disposition par les bases de connaissances libres sont parfois mal identifiés et mis à jour, leurs données sont parfois remoulinées et (mal) transformées.

Afin que les institutions bénéficient du meilleur des deux mondes, à savoir des outils robustes et adaptés aux besoins et des données pertinentes et vérifiées, l’Abes s’est associée à JISC-Collections et BIBSAM, respectivement institution britannique et consortium suédois porteurs de KB+, ainsi qu’aux concepteurs d’ERDB-JP, base de connaissance libre japonaise pour publier une lettre ouverte à destination des vendeurs de bases de connaissances. Son message est simple :

  • Dites-nous comment vous utilisez nos données
  • Incluez tout ce que nous vous envoyons
  • Adaptez-vous au rythme des mises à jour que nous nous employons à suivre pour refléter au mieux les évolutions des offres des éditeurs
  • Identifiez clairement les métadonnées que nous vous faisons parvenir. Bien que cela ne soit pas obligatoire dans le cadre de la licence CC0  utilisée par les 4 signataires,  cela facilitera grandement le travail de suivi des bibliothécaires

L’Abes et ses partenaires souhaitent ainsi susciter des discussions constructives afin d’améliorer la qualité globale de la chaîne de fourniture des documents, du producteur aux utilisateurs.

Les cosignataires :

 

 

 

h1

RDA-FR : publication de deux nouvelles sections

24 mai 2017

« RDA-FR : Transposition française de RDA », le nouveau code de catalogage en cours de rédaction, vient de s’enrichir de deux nouvelles sections. Aboutissement de quatre années de travail pour adapter le code RDA à l’analyse catalographique française, la publication des sections 2 et 5 constitue une étape importante pour l’implémentation du modèle FRBR dans les catalogues français.

La section 2 est consacrée à l’identification des Œuvres et des Expressions. Quand à la section 5, elle  fournit les instructions nécessaires pour l’enregistrement des relations principales entre les entités Œuvre, Expression, Manifestation et Item.

La mise en application  de ces nouvelles règles de catalogage par les deux agences bibliographiques françaises (ABES et BnF) sera progressive, selon un calendrier à définir. Ces chapitres RDA-FR ont donc vocation à cohabiter avec les normes  AFNOR actuelles en attendant la publication d’instructions spécifiques pour chaque type d’œuvre et d’expression.

Des supports pédagogiques et des stages de sensibilisation, destinés dans un premier temps aux coordinateurs de catalogage et aux gestionnaires de SIGB, seront proposés par le groupe Formation en 2018.