SGBm : le déploiement se poursuit

Nouvelle étape pour le projet SGBm, l’Abes a le plaisir d’annoncer le passage en production de quatre nouveaux établissements, qui à eux seuls illustrent la diversité des problématiques des bibliothèques de l’ESR ainsi que leur engagement commun auprès de  leurs usagers – étudiants, doctorants ou enseignants-chercheurs – pour faciliter l’accès à la richesse des ressources documentaires à leur disposition.

Antilles et Guyane : d’un catalogue commun à deux entités indépendantes

Début juin, ce sont les SCD de l’université des Antilles et de l’université de Guyane qui embarquaient à bord du SGBm. Associés dans le projet de réinformatisation de leur catalogue – commun jusqu’alors, les deux SCD ont travaillé de concert afin de le séparer en deux entités indépendantes conformément à l’évolution de leurs statuts respectifs.

Continuer la lecture

Le Guide Méthodologique du Sudoc fait peau neuve

Plateforme documentaire incontournable dans le quotidien des catalogueurs des réseaux Sudoc et Sudoc PS, le Guide Méthodologique du Sudoc – bien connu sous l’acronyme de GM – offre une richesse et une variété de contenus qui garantissent la qualité et la cohérence du catalogage partagé.

Au delà des normes, de la description du format Unimarc, des consignes de catalogage -zone par zone-  assorties de nombreux exemples et des règles de bonne pratiques, le GM s’est enrichi, au fil des années, de manuels pour la prise en main du logiciel de catalogage commun (WinIBW), d’un panel de ressources en ligne, et, plus récemment, de documents de référence conçus et partagés par les catalogueurs des réseaux.

Continuer la lecture

Projet Collex-Persée ‘RefDivinités’ : rapprocher IdRef et PACTOLS

Io accueillie à Canope par Isis, fresque du temple d’Isis à Pompéi, 62-79, Musée archéologique de Naples
Io accueillie à Canope par Isis, fresque du temple d’Isis à Pompéi, 62-79, Musée archéologique de Naples | © MANN, CC-PD-Mark via Wikimedia Commons

La rentrée a été l’occasion pour l’Abes, le réseau FRANTIQ (Fédération et Ressources sur l’Antiquité), la Maison Archéologie & Ethnologie René-Ginouvès (MAE) et sa bibliothèque d’archéologie et de sciences de l’Antiquité ainsi que la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne (BIS) d’engager un dialogue autour du projet RefDivinités, lauréat de la 2nde vague de l’appel à projets CollEx-Persée.

Cette initiative vise à corriger, enrichir et aligner les entités du thésaurus PACTOLS (utilisé par les bibliothèques du réseau FRANTIQ) et les autorités d’IdRef concernant les divinités et héros du monde méditerranéen antique. L’amélioration de ces notices d’autorité devrait permettre d’indexer les collections de façon plus satisfaisante dans les différents catalogues, de mieux les intégrer au web de données, et de permettre leur réutilisation via Wikidata.

Continuer la lecture

SGBm – quelques nouvelles

On  peut se réjouir collectivement que l’approche mutualisée pour la réinformatisation des bibliothèques de l’ESR ait tenu ses promesses en permettant de peser favorablement sur l’évolution de l’offre et sur les négociations.  En effet, après six vagues d’achat depuis le lancement de l’accord cadre SGBm – les  deux dernières vagues étant prévues d’ici octobre 2020, date de fin de l’accord cadre, si l’on se réfère aux 23 établissements ayant déjà acquis la solution qui leur convenait, l’économie réalisée s’élève, à l’échelle nationale, à plus de 4 millions d’euros par rapport aux tarifs habituels. 

Rappelons que le projet SGBm comportait plusieurs “projets compagnons” menés en parallèle afin de garantir la sécurisation à long terme et la bonne intégration des SGBm au sein des Systèmes d’Information des établissements. Le projet a également mis en évidence, au-delà des équipements SGBm, la nécessité d’optimiser les flux de données entre le Sudoc et les systèmes locaux, une nécessité qui s’est concrétisée par le projet “Synchronisation des données Sudoc”, menée actuellement à l’Abes avec l’aide conjointe de plusieurs établissements.     

Et après ?

Si jusque là un seul fournisseur a remporté tous les marchés, force est de constater que le projet SGBm a stimulé le développement de solutions innovantes et de technologies adaptées aux besoins des établissements documentaires de l’ESR, solutions qui constituent désormais une offre diversifiée tant pour les établissements ayant opté pour le SGBm que pour ceux souhaitant se réinformatiser hors de ce cadre.

Continuer la lecture

Calames : personnaliser son interface de recherche

Interfaces personnalisées Calames

Parmi les services proposés par l’Abes aux bibliothèque membres du réseau Calames, la fourniture d’interfaces de recherche personnalisées rencontre un vif succès, comme en témoigne l’ouverture récente du « Calames local » des Bibliothèques de l’École Normale Supérieure, treizième établissement à opter pour ce service.

Du fait de la spécificité des collections d’archives et manuscrits – unicité, richesse et complexité des instruments de recherche signalés,  les données Calames,sont encodées dans un format spécifique (EAD) et consultables uniquement via le catalogue collectif Calames.

Continuer la lecture

L’Abes soutient la recherche en humanités numériques : une coopération fructueuse avec le LARHRA

Le 1er juillet 2019, le Conseil d’administration de l’Abes a validé la convention de coopération entre l’Abes et le LARHRA – Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (UMR CNRS 5190), formalisant ainsi une coopération déjà ancienne entre les deux organismes. Cette convention stipule que «les parties s’engagent  à conduire une réflexion commune sur l’alignement des modèles de structuration des données bibliographiques (LRM) et historiques (CIDOC CRM) ; à développer avec les technologies du Web sémantique la publication des données préalablement alignées sur les ontologies de référence (IdRef) ; à enrichir les données publiées sur le site IdRef avec des données de qualité issues de la recherche en Histoire

Rappelons que, depuis 2014, un dialogue au long cours s’est établi entre le LARHRA et l’Abes, avec comme objectif  commun de répondre à l’enjeu de l’interopérabilité des données, l’adossement aux référentiels tenant une part importante à la concrétisation de cet objectif. Par une réflexion et des actions communes qui mêlent partage de bonnes pratiques et fertilisation croisée, ces travaux ont apporté aux deux organismes des avancées respectives conséquentes pour le déploiement de données conformes au principes FAIR, à savoir «trouvables, accessibles, interopérables et réutilisables ».

La coopération entre l’Abes et le LAHRHA prend un tour encore plus marqué puisqu’à l’occasion de l’appel à projets Flash lancé par l’ANR « Science ouverte : pratiques de recherche et données ouvertes », l’Abes et le LARHRA sont associés au laboratoire d’archéologie ArchéOrient (UMR 5133), la Maison de l’Orient et de la Méditerranée ainsi qu’à sept autres institutions, pour porter le projet HisArc-RDF « Partage et réutilisation de données archéologiques et historiques ». Un projet retenu parmi les 25 projets sélectionnés par l’ANR mi-juillet 2019. Les travaux débuteront en janvier 2020 pour une durée de 18 mois.

Continuer la lecture

C’est la rentrée !!!

En ce début d’année universitaire, l’Abes souhaite une belle  rentrée à l’ensemble des collègues des établissements membres des réseaux documentaires de l’ESR et, tout particulièrement aux 1130 Correspondants de l’Abes, garants, au sein de chacun des établissements, de la qualité des métadonnées produites en réseau au bénéfice de la communauté de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

En tant qu’interlocuteurs privilégiés de l’Abes pour ce qui concerne la production des données (partage d’outils, de normes et de pratiques de catalogage) et / ou sa mise en œuvre dans les établissements, les Correspondants Abes – notamment lorsqu’ils sont nouvellement nommés sur une fonction – bénéficient d’une offre de formation conséquente et gratuite, proposée selon des modalités diversifiées (en présentiel et/ou à distance ; à l’Abes ou délocalisée).

En vue de faciliter l’autoformation et d’accompagner l’évolution des outils et services, cette offre est complétée par un dispositif de formation à distance. Ainsi, en plus de la plateforme d’autoformation librement accessible à chacun, des rendez-vous réguliers sont organisés pendant l’année lors des « J-E cours », webinaires programmés en fonction de l’évolution des outils et services ou pour présenter de nouvelles consignes, notamment dans le cadre de la Transition Bibliographique.

Rappelons que, dans la plupart des cas, l’offre de formation proposée par l’Abes nécessite certains prérequis, autant de compétences indispensables, notamment en matière de catalogage, à acquérir grâce aux formations dispensées par le réseau des CRFCB, avec qui l’Abes travaille en relation étroite.  Par ailleurs, dans le cadre du programme Transition Bibliographique, est proposée une offre de formation dédiée à l’évolution des catalogues et des règles de catalogage. 

Précisons enfin que, pour une plus grande proximité sur le terrain, certaines formations sont assurées par l’équipe des Formateurs Relais (Sudoc et Calames) et dispensées au sein de 11 lieux de formation, à Paris et en région, grâce à la mise à disposition de salles et de ressources des établissements d’accueil. L’Abes tient à remercier chacun pour son engagement au service des réseaux et souhaite la bienvenue aux 4 nouveaux formatrices qui rejoignent l’équipe cette année (cf  ci-dessous).

Découvrir l’offre de formation 2019-2020

Le calendrier des formations ainsi que les modalités d’inscription sont disponibles sur le site de l’Abes.

Continuer la lecture

FNE – Preuve de Concept en cours

A l’automne dernier, un communiqué de presse publié conjointement par l’Abes et la BnF annonçait la réalisation d’une preuve de concept / proof of concept (POC) s’appuyant sur Wikibase, première étape pour la conception du Fichier National d’Entités (FNE).

Ni l’Abes ni la BnF ne disposant de l’expertise suffisante pour tirer le meilleur parti de Wikibase, le choix a été fait de lancer un appel d’offre pour travailler en relation étroite avec un prestataire maîtrisant l’outil et impliqué dans la communauté Wikibase. Au terme de la procédure de marché public, c’est un binôme de développeurs (Maxime Lathuilière et Vincent Jumeaux) qui a été retenu, notamment du fait de la réalisation très réussie de inventaire.io, application web utilisée pour dresser – et partager- l’inventaire de ses livres … et s’appuyant sur les données fournies par Wikidata.

Initiés en juin 2019, les travaux autour du « POC FNE » s’achèveront mi-novembre. L’objectif de cette étape consiste à vérifier si Wikibase – ainsi que tous les mécanismes qui lui sont associés (API, extensions…) – répondent bien aux besoins du projet FNE. Il s’agira également d’évaluer les développements nécessaires à la finalisation du projet.

La preuve de concept FNE se décline en deux objets :

Continuer la lecture

Ouverture d’ITEM – Interface de Traitement des Exemplaires en Masse

L’Abes a le plaisir d’informer ses utilisateurs professionnels membres du réseau Sudoc de l’ouverture d’un nouveau service : ITEM – Interface de Traitement des Exemplaires en Masse – https://item.sudoc.fr

Grâce à cette application full web, les coordinateurs Sudoc peuvent désormais intervenir en toute autonomie sur des lots d’exemplaires des bibliothèques (RCR) de leur établissement (ILN). Le service ITEM, soumis à authentification, a été conçu pour réaliser différents types de traitements (création, suppression, modification d’informations) sur les zones d’exemplaires.

ITEM répond aux préconisations de l’action 12 du projet d’établissement 2018-2022 : « Généraliser les outils utilisables en self service ». L’application a été développée par les équipes de l’Abes en méthode Agile.  Son interface a bénéficié des préconisations ergonomiques propres aux méthodes UX Design.

Pour accompagner chacun dans la prise en main de ce nouveau service :

Continuer la lecture

BACON : lancement d’une enquête

 
Quatre ans après la mise en service de BACON – base de connaissances nationale, l’Abes souhaite connaître le point de vue des professionnels des bibliothèques universitaires et de recherche afin  de dresser un état des lieux de l’appropriation de BACON – et de ses données – par les membres des réseaux.
 
L’objectif est de mieux connaitre les usages actuels et de répondre aux besoins exprimés. Cette première enquête constitue un point d’étape. A l’automne, un second volet sera proposé au sujet des contenus disponibles à partir de BACON.
 
Cette enquête est individuelle : plusieurs formulaires par établissement peuvent donc être soumis. Pour en prendre connaissance et préparer ses réponses avant saisie, une version de l’enquête est disponible au format PDF ICI.
 

L’enquête est accessible jusqu’au 17 juillet 2019 :  https://fr.surveymonkey.com/r/Bacon2019

 
Continuer la lecture
Aller au contenu principal